PRIERE

Précédent

L’Église en Algérie

Durant ce mois, nous voulons tout particulièrement penser à nos sœurs et frères en Algérie.


Parole pour le mois d’avril 2018

 Je veux que vous sachiez, frères, que ce qui m’est arrivé a plutôt contribué aux progrès de l’Évangile.

Philippiens 1,12


Les responsables de nos communautés d’Afrique du Nord se sont retrouvés pour 3-4 jours au cours du mois de mars dans les locaux des maisons méthodistes à Monfleury à Tunis. Au-delà du besoin et de la nécessité de se retrouver régulièrement pour s’encourager et se soutenir dans la mission commune qui est celle de vivre l’Évangile et d’annoncer la Bonne nouvelle, cette rencontre a particulièrement été marquée par le fait que toutes les églises en Algérie vivent à nouveau un temps difficile avec une forte pression de la part des autorités. Plusieurs églises et lieux de culte, dont ceux de la communauté d’Oran ont été mis sous scellés.


Intercession

Seigneur,

Nous disons Merci pour Martial Wato Djengue, un pasteur de l’église protestante méthodiste du Bénin qui s’est installé à Alger avec sa famille et qui est disposé à accompagner et à soutenir le travail de cette église.

Nous sommes reconnaissants parce qu’à l’Est de l’Algérie le travail peut se développer, que ce soit parmi les étudiants subsahariens ou aussi parmi de nombreux nouveaux convertis. 

Nous te rendons grâce parce que même si l’église d’Oran a été fermée, les chrétiens se retrouvent malgré tout pour célébrer le culte dans plusieurs familles qui ouvrent leur maison. 

Nous prions pour que le tu protèges tes serviteurs, que tu les gardes en paix malgré les pressions subies et qu’ils continuent à encourager les frères et sœurs des différentes communautés.  

Nous te prions aussi pour que ces temps difficiles poussent les chrétiens des différentes communautés à se rapprocher et à travailler dans l’unité.

Amen

fichier du mois en pdf (159 ko)

Les habitants et l’Église au Congo

Durant ce mois, nous voulons tout particulièrement penser aux habitants et à l'Eglise au Congo (République démocratique du Congo).


Parole pour le mois de mars 2018

Jésus dit : Tout est accompli. 

Jean 19, 30


C'est une Eglise vivante avec plus d'un million de membres et 4 évêques. Elle gère des écoles, des universités, des hôpitaux et des centres sanitaires. L'Eglise s'occupe aussi de réfugiés et d'enfants qui ont perdu leurs familles. Jean-Paul Dietrich, coordinateur suisse leur apporte son soutien dans ces tâches depuis le mois de juin dernier. Les églises accomplissent leur travail dans un environnement très instable et sont souvent l'unique appui fiable pour les habitants. Le pays est en crise depuis des décennies et la plupart des congolais se méfient de l'Etat. De graves conflits avec des groupes rebelles ont poussé près de deux millions de personnes à être en fuite dans leur propre pays.


Intercession

Seigneur,

Nous te rendons grâce pour l'Eglise au Congo. Nous te remercions que sa communauté offre à de nombreuses personnes, un soutien dans la foi en Dieu, et qu'elle les encourage à croire à la justice sociale et à la paix.


Nous te remercions pour l'aide pratique proposée par l'Eglise pour résoudre les questions vitales de la population, toutes les tranches d'âge confondues ; comme, pour son soutien aux écoles, aux hôpitaux et aux orphelinats, qui sont délaissés depuis longtemps par un Etat défaillant. 


Nous te prions pour les centaines de milliers de fugitifs au sein du pays, parmi lesquels se trouvent beaucoup de femmes et d'enfants, qu'ils puissent trouver, malgré la misère, la faim et la maladie, la force de survivre à cette période difficile. 


Nous te prions que les chrétiens et toutes les autres communautés religieuses s'unissent dans leurs revendications pour un changement économique, politique et social au Congo. Permets aux congolais d'avoir le courage de leurs opinions et de croire à un avenir pour eux-mêmes et pour leur pays ! 


Nous te demandons d'accorder protection et sagesse à Jean-Paul Dietrich dans son travail.

Amen


Le texte du mois en pdf (159 ko)