Une tasse de thé - Matthieu 25.25-40

Vendredi 24 mars 2017

LIRE : Matthieu 25 : 35-40

Jésus a dit : « Quiconque vous donnera à boire un verre d’eau en mon nom, parce que vous appartenez à Christ, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense. »
- Marc 9 : 41

C‘était un après-midi sec et poussiéreux. Le printemps était en train de virer à l’été en Italie, et l’odeur de la mer soufflait du port pour s’engouffrer dans les ruelles étroites. Étudiante dans le cadre d’un programme d’échange, j’étais accablée par des problèmes difficiles.

Pensée du jour

Quand je manifeste de la bonté envers les autres, je montre la bonté du Christ.

Ce jour-là, après des mois en mode survie, je me suis effondrée. En route pour mon appartement, mes yeux étaient tellement pleins de larmes que je pouvais à peine voir ; je me suis donc assise sur le perron. Je ne sais pas combien de temps je suis restée assise là, avant d’entendre une voix. Je levais les yeux, surprise de voir une femme m’appelant de sa fenêtre donnant sur la rue. Elle m’a dit à nouveau : « Excusez-moi, Mademoiselle. Voulez-vous du thé ? Une tasse de thé vous fera du bien ». Quelques instants plus tard, elle est arrivée avec une tasse, une soucoupe, un sachet de thé, une cuillère, et une bouilloire. Elle me versa l’eau, m’offrit du lait et du sucre et se retira, me disant seulement que je pouvais laisser la tasse là quand j’aurais fini. Des années plus tard, je ne me rappelle pas exactement les raisons de mes pleurs cet après-midi-là, mais je me souviens de cette tasse de thé et de la bonté de la femme à mon endroit. L’hospitalité de cette femme était comme celle des personnes dans la lecture d’aujourd’hui qui inconsciemment ont servi le Seigneur en servant les autres.

Combien de fois prenons-nous le temps d’exercer l’hospitalité envers les étrangers ? Sûrement, rien ne saurait être plus important.

(Mme) Hannah Kallio (Minnesota)

Prière : Dieu d’amour, montre-nous comment nous pourrons étendre ta bonté à quelqu’un qui en a besoin aujourd’hui, et nous aider à te reconnaître dans les personnes qui éprouvent de la détresse. Au nom de Jésus. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les étudiants étrangers.