Une poigne sûre - Jean 15.4-8

Vendredi 3 mars 2017

LIRE : Jean 15 : 4-8 (Louis Segond 1910)

4Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. 5Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. 6Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent. 7Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. 8Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples.

Jésus a dit : « En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous. »
- Jean 14 : 20


Quand j’étais jeune, ma famille était allée marcher dans les forêts de Hogsback, dans le Cap oriental de l’Afrique du Sud. Pour arriver au sommet de la pente, il fallait d’abord escalader un chemin escarpé boueux à côté d’une grande chute d’eau. Mon père nous a suggéré de nous agripper à la main l’un de l’autre pour nous empêcher de glisser vers le bas de la pente. Au lieu de nous tenir effectivement les mains, il a tenu mon poignet et me fit tenir son poignet. Ainsi, si l’un de nous venait à trébucher et à se laisser aller, l’autre le tiendrait encore solidement. Cela m’a donné un sentiment de sécurité pendant que nous montions la pente raide.

Pensée du jour

Mon obéissance à Jésus glorifie Dieu.

Comme mon père, Jésus a voulu rassurer ses disciples. La nuit avant sa crucifixion, il les a avertis de son départ imminent.

Cependant, il a également promis de revenir, en les assurant que la mort ne pourrait pas le retenir. Il a parlé de la relation que ses disciples auraient avec lui et le Père par l’Esprit.

Jésus vient encore à nous aujourd’hui. Comme notre lecture d’aujourd’hui nous le dit, si nous demeurons en Jésus, nous aurons la joie de porter beaucoup de fruit pour lui. (Voir Jean 15:4-8.) Grâce à sa promesse, nous avons l'assurance qu’il restera en nous. Même si nous trébuchons, Jésus ne nous lâchera pas.

(M.) John McCutcheon (Limpopo, Afrique du Sud)

Prière : Seigneur Jésus, aide-nous à demeurer en toi tout au long de cette journée, en marchant dans l’amour, la joie et l’obéissance. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les enfants sans amour paternel.