Un simple acte de foi - Matthieu 14.22-32

Lundi 6 mars 2017

LIRE : Matthieu 14 : 22-32 (La Bible Parole de Vie)

Jésus marche sur l'eau

22Tout de suite après, Jésus oblige ses disciples à monter dans la barque. Il veut qu'ils passent avant lui de l'autre côté du lac. Pendant ce temps, il veut faire partir les foules. 23Jésus les renvoie donc, puis il monte dans la montagne pour prier. Quand la nuit arrive, Jésus est là, seul. 24La barque est déjà assez loin de la terre. Le vent souffle contre la barque, et les vagues viennent la frapper. 25Vers la fin de la nuit, Jésus vient vers ses disciples en marchant sur l'eau. 26Quand les disciples le voient marcher sur l'eau, ils sont effrayés, ils disent : « C'est un fantôme ! » Et ils se mettent à crier, parce qu'ils ont peur. 27Mais Jésus leur parle tout de suite en disant : « Rassurez-vous, c'est moi ! N'ayez pas peur ! » 28Alors Pierre lui dit : « Seigneur, si c'est bien toi, donne-moi l'ordre de venir vers toi sur l'eau. » 29Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre sort de la barque et il se met à marcher sur l'eau pour aller vers Jésus. 30Mais, en voyant qu'il y a du vent, il a peur, il commence à s'enfoncer dans l'eau. Alors il crie : « Seigneur, sauve-moi ! » 31Aussitôt, Jésus tend la main à Pierre, il le saisit et lui dit : « Tu n'as pas beaucoup de foi ! Tu n'as pas eu confiance. Pourquoi ? » 32Ils montent tous les deux dans la barque, et le vent s'arrête de souffler.

« Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur ; et, comme il commençait à enfoncer, il s’écria : Seigneur, sauve-moi ! Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? »
- Matthieu 14 : 30-31


Quand les choses vont bien, il est plus facile d’être heureux et de croire en la bonté et les soins de Dieu. Le vrai test vient en cas de brusque revers - quand, telle une mer agitée, la vie semble se retourner contre nous.

Pensée du jour

Avec le Christ, je peux faire face à tous les problèmes possibles et imaginables.

Chacun d’entre nous passe par ces expériences-là : la déception et la désillusion, la douleur de la perte ou de la trahison, de longues maladies, la vulnérabilité de la vieillesse. Tous ces éléments peuvent nous plonger dans un état d’anxiété et de désespoir. Comme Pierre dans notre lecture d’aujourd’hui, nous pouvons être submergés et sombrer dans le doute sur la protection de Dieu.

Mais nous pouvons aussi apprendre des actions de Pierre en faisant appel à Jésus. Alors, même si nous échouons, comme Pierre, nous pouvons tendre la main à Celui qui marchait sur la mer et qui a calmé les eaux (Matt 8:26). Quelle que soit la gravité des circonstances, le bon Berger d’amour nous connaît et nous a promis de nous diriger et de nous protéger, même si nous devons traverser la vallée de l’ombre de la mort (Voir Ps. 23:4).

En nous souvenant de ces exemples, nous sommes encouragés à agir avec foi et à nous tourner vers Dieu dans la prière. À travers les âges, les croyants ont témoigné que Dieu nous aidera à faire face à nos défis en ouvrant de nouveaux chemins d’espérance.

(M.) Carel Anthonissen (Le Cap, Afrique du Sud)

Prière : Mon Dieu, aide-nous à regarder au-delà de nos propres capacités et à te faire confiance pour nous montrer une voie plus excellente. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui gagnent leur vie en mer.