Tous les enfants de Dieu - Apocalypse 7.9-17

Mardi 14 mars 2017

LIRE : Apocalypse 7 : 9-17

« Alors Pierre, ouvrant la bouche dit : En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes, mais qu’en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable. »
- Actes 10 : 34-35


Le cercueil a été transporté à l’intérieur, et la famille a suivi dans un flux apparemment sans fin. Tous les sièges de la grande église étaient occupés. Margaret avait toujours aimé les enfants, et dans un certain sens, elle aurait considéré chaque personne comme son enfant. Elle maternait ses enfants biologiques et était la bien-aimée mère nourricière de beaucoup. Avec son mari, Vic, elle a donné à ces enfants un foyer chrétien chaleureux. Non contents de cela, ils ont également organisé des vacances d’été pour les enfants qui ne pouvaient pas se le permettre.

Pensée du jour

Comment puis-je embrasser ma famille céleste sur la terre ?

Les enfants adoptifs de Vic et de Margaret étaient de plusieurs ethnies et d’origines différentes. Au fil des ans, ils avaient connu des problèmes et des disputes comme toute famille, mais ce jour-là, ils sont tous venus honorer la mère bien-aimée qui leur avait donné un bon départ dans la vie et leur avait appris à aimer Dieu et à s’aimer les uns les autres.

Certes, ce sera ainsi quand nous nous rencontrerons autour du trône de Dieu, mais à ce moment-là le deuil aura disparu. Et quelle foule diversifiée nous serons tous les enfants du même Père, mais de toute tribu et de toute nation - venus pour aimer et adorer notre Dieu d’amour !

(Mme) Marion Turnbull (Liverpool, Angleterre)

Prière : Merci, Seigneur, d’offrir ton amour et ton salut à chacun de nous, tes enfants, sans préférence ni jugement. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les familles d’accueil.