Tirer le meilleur du pire - Romains 8.28-29

Lundi 17 avril 2017

LIRE : Romains 8 : 28-39

« Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. »
- Romains 8 : 28


Chaque matin de Pâques, ma famille se rassemble autour de la table pour commencer notre célébration de Pâques en mangeant du pain de riz que notre mère a cuit pour nous. Un matin de Pâques, mes frères et sœurs et moi étions impatients de manger le pain de riz quand nous entendîmes un cri en provenance de la cuisine. Nous nous sommes précipités pour voir ce qui était arrivé. Notre mère était debout, tenant le pain totalement brûlé. Nous avons pu lire la déception sur son visage. Alors que nous étions debout, Maman trouva la solution. Elle enleva les parties brûlées et apporta le reste à la table. En mangeant de ce pain, nous avons compris qu’il était le meilleur pain de Pâques que Maman avait jamais cuit.

Pensée du jour

Je peux faire confiance à Dieu, même en des circonstances désagréables.

Cette expérience me rappelle Romains 8 : 28 : « toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu ». Je n’aurais pas goûté le meilleur de la cuisson de ma mère si elle avait jeté le pain de riz brûlé. Parfois, nous oublions la promesse de Dieu capable de tirer le meileur du pire, de transformer notre amertume en douceur et la plus horrible des situations en la plus belle. Dieu peut tirer le meilleur du pire.

(M.) George Weagba (Montserrado, Liberia)

Prière : Dieu tout-puissant, je te remercie de travailler pour notre bien dans toutes les situations. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui n’ont rien à manger.