Se plaindre ou contribuer ? - Philippiens 2.12-18

Mercredi 31 mai 2017 -

LIRE : Philippiens 2 : 12-18

« Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l’édification mutuelle. »
- Romains 14 : 19


Un dimanche matin, après le culte, j’ai surpris une brève conversation entre deux paroissiens. L’un des hommes disait : « Je n’ai pas retiré grand-chose de ce service. Et vous ? » « Moi non plus », répondit l’autre. C’était déconcertant d’entendre de telles remarques, même si je dois admettre que j’en ai fait de semblables.

Pensée du jour

Ma communauté de foi est susceptible de changer, à condition de passer moins de temps à se plaindre et plus de temps à se soucier des autres.

Souvent, nous allons à l’église en nous demandant, « Qu’est-ce que nous allons recevoir ? » Mais nous ne nous demandons pas, « Qu’est-ce que nous pouvons donner ? »

Notre expérience de l’église pourrait être revigorée, qui sait, si nous nous plaignions moins et dépensions notre énergie à nous encourager les uns les autres. Un dimanche, une dame dont le mari était hospitalisé, m’a approché, alors que j’entrais dans le sanctuaire. Elle m’a dit avec enthousiasme que son mari avait parlé à l’une de ses infirmières de sa foi en Jésus-Christ. Après avoir prié avec elle, l’infirmière a accepté Jésus comme son Sauveur. Elle a ensuite partagé son expérience avec les autres. Son enthousiasme était contagieux. Ça m’a remonté le moral et j’ai répondu : « Que le Seigneur soit loué ! » Son histoire m’a montré que nous pouvions apporter notre contribution à la communauté de foi à bien des égards.

Nous pouvons féliciter les autres pour leur service, nous proposer bénévolement lorsque l’occasion se présente, donner généreusement, être attentifs et aider à répondre aux besoins des autres, et les assurer de nos prières.

(M.) Wayne Greenawalt (Illinois)

Prière : Tendre Père, pardonne-nous nos attitudes égocentriques. Montre-nous comment nous pouvons encourager les autres. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ma communauté.