Réponse à la prière - Actes 8.26-38

Mercredi 5 juillet 2017

LIRE : Actes 8 : 26-38

Un ange du Seigneur, s’adressant à Philippe, lui dit : « Lève-toi et va du côté du midi, sur le chemin qui descend de Jérusalem à Gaza, celui qui est désert ». Il se leva et partit. Et voici, un Éthiopien, un eunuque […]
- Actes 8 : 26-27


Je pouvais sentir l’odeur de la peinture sécher sur ma dernière œuvre alors que je m’agenouillais pour prier : « Merci, Seigneur, de m’avoir inspiré cette pièce. Maintenant, à qui voudrais-tu que je la donne ? » Dieu me suggéra ma sœur. Je dis cependant : « Seigneur, elle est athée ». Ma sœur détournait les yeux quand quelqu’un parlait de religion. Cependant, j’obéis à la voix de Dieu, en joignant même une note expliquant que Dieu m’avait dit de lui envoyer la peinture. Quelques semaines plus tard, je reçus sa réponse : « Je priais Dieu pour un signe, et j’ai reçu cette pièce de toi moins d’une heure plus tard. Quand j’ai lu que Dieu t’avait dit que c’était pour moi, j’ai pleuré. J’ai ouvert mon cœur à Dieu ».

Pensée du jour

Aujourd’hui, je ferai attention au chemin que Dieu me trace.

Ma sœur pense que j’ai été la réponse à sa prière, mais elle a été vraiment la réponse à la mienne. Dieu a aidé à croiser nos prières à un moment critique qui a changé nos vies à tous les deux pour le mieux.

Étant en prison dans le couloir de la mort, je me demande souvent comment et pourquoi Dieu pourrait m’utiliser. Je lutte avec des sentiments d’inutilité, bien que je sois un croyant sincère et repentant, et même si la Bible dit que Dieu a un plan pour chacun de nous. La lettre de ma sœur m’a confirmé que Dieu peut utiliser tous les membres du corps du Christ, y compris moi et ma sœur.

(M.) George T. Wilkerson (Caroline du Nord)

Prière : Seigneur, donne-nous la foi pour obéir à ton Esprit, même si nous ne savons pas ni ne comprenons pas ce que tu essaies d’accomplir. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les familles de prisonniers.