Pourquoi, pourquoi mon Dieu ? - Marc 14.32-42

Vendredi 2 juin 2017 -

LIRE : Marc 14 : 32-42

« Portez les fardeaux les uns des autres. »
- Galates 6 : 2


Je n’ai jamais compris pourquoi les gens souffrent ou pourquoi les prières semblent rester sans réponse, et je ne le comprendrai probablement jamais. Je suis cependant réconfortée de savoir que je ne suis pas seule dans mon manque de compréhension ni dans ma souffrance.

Dans le texte du jour, Jésus lui-même a craqué au milieu de sa souffrance et prié Dieu pour qu’il intervienne. Il s’est ensuite interrogé sur le silence de Dieu quand il avait le plus besoin de lui. (Voir Marc 15:34.) La peur, la solitude, le désespoir, la douleur, l’angoisse et la confusion n’étaient pas inconnus de Jésus. Il les a ressentis sur la croix. Ce sont des émotions partagées par tous les humains. Dieu ne pense pas moins que nous pour éprouver ces sentiments-là ou les exprimer à haute voix. Ils ne font pas de nous des personnes moins fidèles ; ils font de nous des humains.

Pensée du jour

À cause de ma foi, je ne suis pas seul.

Il faut du courage pour éprouver l’un de ces sentiments, mais cela nous unit et nous rend plus forts. Il y aura un temps, cependant, où nous laisserons tout cela derrière nous pour demeurer avec Dieu, auprès de qui aucun des chagrins de ce monde n’existe. (Voir Apocalypse 21: 3-4).

En attendant, nous pouvons étendre à d’autres la même compassion et l’amour dont nous avons désespérément besoin en nous soutenant dans la prière et en offrant des encouragements.

(Miss) Esther L. Bonner (Californie)

Prière : Tendre Père, ouvre nos yeux aujourd’hui, afin que nous puissions voir ceux qui souffrent autour de nous pour que nous puissions alléger leur fardeau. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un qui est solitaire.