Points de vue - Matthieu 22.36-40

Mercredi 14 juin 2017 

LIRE : Matthieu 22 : 36-40

« Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez. »
- Matthieu 7 : 2


La façon dont nous voyons Dieu affecte la façon dont nous nous voyons. Si nous nous imaginons que Dieu est un patron exigeant, nous nous attendrons à être récompensés ou punis en fonction de nos performances. Mais si nous croyons que Dieu est un père aimant, nous nous considérerons comme des enfants – imparfaits, adorés néanmoins.

Pensée du jour

Parce que Dieu m’aime, je peux m’aimer.

Nous concentrer sur nos imperfections, défauts et échecs peut nous conduire à voir les mêmes tares chez les autres. Quand nous sommes durs, impatients et irritables vis-à-vis des autres, c’est souvent parce que nous nous traitons de la même façon. Si nous avons du mal à nous pardonner, nous pouvons aussi avoir tendance à nous accrocher aux torts que les autres nous ont faits.

Récemment, j’ai regardé dans un miroir et vu un homme que je n’ai pas aimé, un homme qui n’a pas toujours été poli ni amical. Mais Dieu ne voyait pas ce que je voyais. Comme je fixais mon image, j’ai senti Dieu murmurer : « Vous devriez parler gentiment à cet homme dans le miroir et prier pour lui avec compassion. Vous devriez aimer cet homme - parce que moi je l’aime ».

Dieu n'ignore pas nos péchés ; Dieu nous pardonne. Et nous pouvons faire de même - pour nous-mêmes et pour les autres.

(M.) Jeff Adams (Arizona)

Prière : Tendre Père, aide-nous à voir ce que tu voies et à faire ce que tu fais. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui n’arrivent pas à s’apprécier.