Plus forts à genoux - Romains 5.1-5

Mardi 6 juin 2017 

LIRE : Romains 5 : 1-5

« Trois fois le jour il [Daniel] se mettait à genoux, il priait, et il louait son Dieu. » - Daniel 6 : 10

Après avoir placé tous les cinq enfants et tous nos effets dans le panier, mon père a aidé ma mère à monter sur le carabao (buffle d’eau) afin de nous ramener à sa mission d’église à environ cinq kilomètres à travers la rivière. Il pleuvait fort, et la piste était boueuse jusqu’aux genoux dans certains endroits. Mon père pressa son carabao à aller plus vite parce que nous devions traverser la rivière avant qu’elle ne devienne impraticable. Remonter la rivière sur ce chemin escarpé et glissant était difficile. Tout à coup, mon jeune frère cria : « Père, regarde ! Le carabao est à genoux. Il ne peut plus nous tirer vers le haut ! » Le père jeta un regard à l’arrière, vers le panier dans lequel nous étions placés. « Ne vous inquiétez pas, fils, » dit-il. « Le carabao est plus fort quand il se met à genoux ».

Pensée du jour

Nous sommes plus forts quand nous sommes à genoux dans la prière.

Je regardais le carabao lutter sur la piste glissante, étape après étape. Il s’arrêtait, se mettait à genoux, se tendait, se levait lentement et tirait à nouveau, jusqu’à ce que nous parvenions sur la rive. La force du carabao venait du fait qu’il se mettait à genoux, tout comme Père l’avait dit. Chaque fois qu’il s’est mis à genoux, il nous a tirés plus loin et plus vite.

C’était il y a de nombreuses années de cela. Je pense souvent au carabao quand je passe par des moments difficiles dans ma vie personnelle. Moi aussi, j’ai découvert une force extraordinaire quand je me mets à genoux dans la prière.

(Mme) Phebe Gamata Crismo (Bulacan, Philippines)

Prière : Tendre Père, aide-nous à trouver la force dans la prière. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les missionnaires servant dans les zones reculées.