Pêche en toute patience - Matthieu 4.18-22

Mercredi 4 janvier 2017 

Souscrivez à la lettre de diffusionrecevez tous les matins votre chambre haute dans votre boite.



LIRE : Matthieu 4 : 18-22 (Traduction Œcuménique de la Bible (2010))

18Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon appelé Pierre et André, son frère, en train de jeter le filet dans la mer : c’étaient des pêcheurs. 19Il leur dit : « Venez à ma suite et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » 20Laissant aussitôt leurs filets, ils le suivirent. 21Avançant encore, il vit deux autres frères : Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère, dans leur barque, avec Zébédée leur père, en train d’arranger leurs filets. Il les appela. 22Laissant aussitôt leur barque et leur père, ils le suivirent.

« Il (Jésus) leur dit : Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. »
- Matthieu 4 : 19


Au cours d’une chaude soirée tranquille, l’été dernier, un ami m’a appris à pêcher. Il m’a fourni l’équipement et formé sur le comportement des poissons et les appâts. Il a souligné la nécessité de faire preuve de patience dans la pêche, en particulier quand un poisson est sur la ligne et commence à se débattre. Nous avons ramé autour du lac dans ses lieux de pêche préférés. Lorsque j’ai finalement accroché un « grand », je suis devenu trop agressif et la ligne s’est brisée.

Pensée du jour

Comment vais-je suivre l’appel de Jésus à "devenir pêcheur d’hommes"?

Suite à cette expérience, l’analogie entre la pêche de poissons et la pêche des hommes dans la lecture d’aujourd’hui est devenue claire pour moi. Les occasions de partager notre foi se présentent dans la vie quotidienne, souvent de façon inattendue. Les clés du succès sont la connaissance, la patience, et – surtout – le fait de "vouloir aller à la pêche". Alors que beaucoup s’échappent, quelques-uns sont accrochés, et ceux qui s’échappent seront plus tard rattrapés par d’autres. Nous ne sommes pas tous également équipés de connaissance, de patience et de courage pour attraper tout le monde que nous approchons ; mais nous pouvons faire de notre mieux à chaque rencontre humaine et grâce à Dieu le travail sera fait. En jetant un regard en arrière sur mon chemin de foi, je suis pour toujours reconnaissant aux nombreuses personnes courageuses de m’avoir sans cesse cherché et d’avoir prié pour moi jusqu’à ce que je fusse finalement accroché aux vérités éternelles de Dieu.

(M.) Evan Wride (Californie)

Prière : Seigneur montre-nous comment raconter avec courage et patience nos histoires, comptant sur toi avec confiance pour le résultat. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : pour la patience dans le partage de ma foi.