L’ombre du carême - Genèse 7.11-24

Mardi 21 mars 2017

LIRE : Genèse 7 : 11-24

Dieu dit : « L’arc sera dans la nue ; et je le regarderai, pour me souvenir de l’alliance perpétuelle entre Dieu et tous les êtres vivants, de toute chair qui est sur la terre. »
- Genèse 9 : 16


De la grande baie vitrée de la maison de mon enfance, nous pouvions observer les orages se développer à travers les vastes champs. Ils commençaient comme un nuage à l’horizon qui grandissait et devenait plus sombre au fur et à mesure qu’il se déplaçait vers nous. La foudre et le tonnerre éclataient dans le lointain, suivis par les tourbillons de vent et la dispersion des oiseaux. Enfin arrivait l’ombre profonde de l’orage avec sa part de vent et de pluie battante. Quand l’orage s’arrêtait, le soleil sortait et parfois apparaissait un arc-en-ciel. J’ai toujours été étonné par la clarté de l’air et le parfum que la terre dégageait juste après l’orage. Pour moi, le carême est semblable aux orages de ma jeunesse qui approchaient – sombres et inquiétants au début et plus lumineux une fois passés.

Pensée du jour

La discipline du carême peut m’aider à renouveler ma foi.

Le carême nous oblige à une introspection. C’est un temps de silence pour écouter Dieu, lire en profondeur l’Écriture, prier avec compassion en faveur du monde. Cette discipline du carême peut être difficile, mais elle donne un aperçu de la puissance transformatrice de l’Esprit Saint. Chaque fois que nous nous engageons dans cette pratique, notre foi peut être renouvelée pour un nouveau départ  sûrement effectif.

(M.) F. Richard Garland (Rhode Island)

Prière : Dieu d’amour, aide-nous à nous concentrer sur les pratiques qui renforcent notre foi tout au long de cette saison, sachant qu’elles rafraîchissent et renouvellent nos esprits. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un qui s’impose la nouvelle pratique du carême.