Les restes - Deutéronome 26.1-10

Mercredi 5 avril 2017

LIRE : Deutéronome 26 : 1-10

« Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne œuvre. » - 2 Corinthiens 9 : 8


Je sers souvent les restes (de repas) familiaux pour gagner un peu de temps. Le repas initial est généralement délicieux. Mais quand je sers les restes plusieurs jours plus tard, j’ai parfois le sentiment que je n’ai pas fait du mieux que je pouvais.

Pensée du jour

Je ne suis jamais trop occupé pour passer du temps avec Dieu.

Je sers souvent les restes spirituels également. J’accorde un peu de temps à Dieu, au lieu de faire du temps passé avec Dieu ma priorité absolue. Je dis un merci furtif à Dieu chaque matin, au lieu de prendre le temps tout au long de la journée pour apprécier les opportunités que Dieu me propose. Je néglige de lire la Parole de Dieu chaque jour. Tout comme la nourriture physique nourrit notre corps, la Parole de Dieu est destinée à nourrir nos âmes, et nous sommes invités à la recevoir de nouveau chaque jour.

Je sers aussi les restes à Dieu. Je poursuis, en premier, ma propre volonté, et je considère celle de Dieu après coup - ou après que ma voie a abouti à une impasse. Dieu a ordonné aux Israélites de donner leurs prémices en reconnaissance de ce que chaque bénédiction vient de Dieu. Quand nous donnons à Dieu nos prémices, nous reconnaissons que Dieu est souverain sur nous. Cette prise de conscience nous aide à nous garder enthousiastes à l’idée d’avoir Dieu dans nos vies et nous donne le courage de faire la volonté de Dieu.

(Mme) Jean Bonin (Alberta, Canada)

Prière : Ô Dieu, puissions-nous te chercher d’abord, toi et ton Royaume, et ne pas être trop occupés pour te donner de notre meilleur. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les cuisiniers.