Les différentes expressions de la prière - Philippiens 4.4-9

Mercredi 11 Janvier 2017

Souscrivez à la lettre de diffusionrecevez tous les matins votre chambre haute dans votre boite.



LIRE : Philippiens 4 : 4-9 (Louis Segond 1910)

4Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous. 5Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. 6Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. 7Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus Christ. 8Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées. 9Ce que vous avez appris, reçu et entendu de moi, et ce que vous avez vu en moi, pratiquez-le. Et le Dieu de paix sera avec vous.

« En toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. »
- Philippiens 4 : 6 


Je travaille comme aumônier dans un hôpital à donner des soins spirituels et psychologiques aux patients et à leurs familles. Habituellement, je termine mes visites en demandant à prier avec les malades et à présenter à Dieu les espoirs, les préoccupations, les demandes et les joies qu’ils ont cités. Mais certains patients ne sont pas intéressés par une conversation profonde et veulent tout simplement me demander de faire une prière. Je trouve souvent que mes prières sont peu profondes quand je ne sais pas ce qui est cher au patient dans sa vie, quels sont ses rêves et ses craintes, et où il a investi son amour. Quand j’ai partagé cette préoccupation avec mon superviseur, il m’a répondu ceci : « tu penses que ces prières sont insuffisantes, parce que les mots ne suffisent pas ». Il a raison. Même quand je suis en mesure de concevoir avec soin et de personnaliser mes prières pour un patient, les mots ne peuvent pas exprimer adéquatement la douleur des parents qui ont perdu un enfant, la joie d’un nouveau receveur de greffe, ou le choc d’un patient atteint de cancer à qui on a donné trois mois à vivre. « Allez et servez-vous des mots pour prier avec les familles », a poursuivi mon superviseur. « Mais rappelez-vous que votre présence, votre langage corporel, et votre capacité d’empathie sont également une partie de la prière ».

Peut-être est-ce cela que Paul voulait dire quand il a conseillé aux Philippiens de prier « dans toutes les situations ». Un esprit de joie, un comportement doux, et une présence calme sont des expressions puissantes de la prière. 

(Mme) Teresa Coda (Massachusetts) 

Prière : O Dieu, que nos prières s’étendent au-delà de nos paroles en notre présence d’amour dans le monde. Amen. 

SUJET DE PRIÈRE : les aumôniers hospitaliers.

PENSÉE DU JOUR 

Mes prières sont significatives, même quand les mots me manquent.