Le temps propre à Dieu - Esaïe 40.28-31

Vendredi 13 janvier 2017

Souscrivez à la lettre de diffusionrecevez tous les matins votre chambre haute dans votre boite.



LIRE : Ésaïe 40 : 28-31 (La Nouvelle Bible Segond)

28Ne le sais-tu pas ? Ne l'as-tu pas entendu ? C'est le SEIGNEUR (YHWH), le Dieu de pérennité, qui crée les extrémités de la terre ; il ne s'épuise ni ne se fatigue ; son intelligence est insondable. 29Il donne de la force à celui qui est épuisé et il augmente la vigueur de celui qui est à bout de ressources. 30Les adolescents s'épuisent, ils se fatiguent, les jeunes gens finissent par trébucher ; 31mais ceux qui espèrent le SEIGNEUR renouvellent leur force. Ils prennent leur essor comme les aigles ; ils courent et ne se fatiguent pas, ils marchent et ne s'épuisent pas.

« Fais de l’Éternel tes délices, et il te donnera ce que ton cœur désire. » - Psaume 37 : 4


Un ami m’a donné un joli arrangement de fleurs en diverses teintes orangées. La verdure entourant les fleurs a parfaitement provoqué l’intensité de leurs couleurs. Elles avaient l’air gai et charmant dans leur joli petit seau orange. Toutefois, l’arrangement contenait également des bourgeons de trois grands lis, et je me suis retrouvée à attendre avec impatience qu’ils se déploient et achèvent leur effet. Mais dans le froid du milieu d’hiver, les pétales étaient restés bien fermés pendant cinq jours. Ensuite, le premier des lys fleurit. Il valait la peine d’attendre ; ils ont ajouté un éclat supplémentaire et de la vitalité à l’arrangement à un moment où je pouvais m’attendre à ce que l’ensemble fane.

Pensée du jour

Il vaut la peine d’attendre les dons de Dieu.

Cela m’a fait penser à multiples fois où nous pouvons devenir impatients et où je veux que tous les plans de Dieu pour nous se déroulent aujourd’hui. Et puis, j’ai compris que si les bourgeons avaient été en floraison une première fois au moment où j’avais reçu l’arrangement, j’aurais probablement tenu les lys pour acquis. Leur beauté a été d’autant plus précieuse pour moi que j’avais attendu qu’ils fleurissent.

Dieu attend parfois le bon moment pour nous bénir jusqu’à ce que nous soyons tout à fait prêts à accepter et à apprécier le don préparé pour nous.

(Mme) Meg Mangan (Nouvelle-Galles du Sud, Australie)

Prière : Dieu d’amour, donne-nous la patience d’apprécier tout ce que tu es et tous les dons que tu déverses sur nous. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui sont impatients avec Dieu.