Le cadeau d’une mère - Ecclésiaste 3.1-8

Jeudi 18 mai 2017 -

LIRE : Ecclésiaste 3 : 1-8

« Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux : un temps pour naître, et un temps pour mourir. »

- Ecclésiaste 3 : 1-2


Ma mère est décédée le jour de la fête des Mères - un jour qu’elle célébrait d’habitude avec moi, en me racontant les premiers instants de ma venue au monde et mon premier souffle. Mais en ce jour de la fête des Mères, je disais à ma mère combien je l’aimais quand elle a rendu son dernier souffle. Je continuais à penser à toutes les leçons inestimables qu’elle m’avait apprises, comme l’importance de l’étude de la Bible.

Pensée du jour

Je peux découvrir la présence de Dieu dans ma vie de tous les jours.

Dans un autre moment de deuil, après le décès de mon mari, le chagrin m’a bouleversée. J’ai fait une grande dépression. J’ai dû abandonner ma carrière et pensé au suicide, comme je ne voyais pas de fin à cette profonde dépression. Lentement, avec les médicaments appropriés et un bon thérapeute, ma santé - spirituelle, physique et émotionnelle - a commencé à s’améliorer. Comme je me rétablissais, une autre des leçons de ma mère m’a aidée : le chemin de la vie peut être difficile et sembler impassible, mais Dieu sera avec moi tout au long du voyage de ma vie – même quand je ne sens pas Dieu près de moi.

Aujourd’hui à chaque fête des Mères, je célèbre le souvenir de ma mère et remercie Dieu pour son héritage de foi inébranlable et pour les leçons qu’elle m’a enseignées par l’exemple de sa vie quotidienne et de sa marche avec Dieu.

(Mme) Alice M. Nathan (Missouri)

Prière : Tendre Père, merci pour les leçons que nous avons apprises auprès de ceux dont la foi est inébranlable. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un déplorant la perte d’une mère.