L’arôme du Christ - Luc 15.11-32

Vendredi 21 avril 2017

LIRE : Luc 15 : 11-32

« Nous sommes, en effet, pour Dieu la bonne odeur de Christ, parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui périssent. »
- 2 Corinthiens 2 : 15


Je travaillais dans une mission locale. Parmi les plus vifs souvenirs que je garde de cet endroit, il y a les odeurs distinctes qui s’en dégageaient. Avant l’arrivée des invités, l’arôme du déjeuner de la journée commençait à imprégner l’air. Puis, quand les gens arrivaient, nous les accueillions tous, souvent avec une accolade. Parfois, j’aurais aimé profiter du parfum de cheveux fraîchement lavés. D’autres amis qui avaient passé la nuit près d’un feu de camp venaient vers nous avec une forte odeur de fumée sur leurs vêtements et effets. D’autres se tenaient devant moi avec une odeur de cigarettes moisies et de liqueur. Lorsque cette odeur flottait dans l’air, j’étais toujours tentée de reculer. Mais je ne l’ai jamais fait, parce que c’étaient des amis qui avaient besoin d’une accolade ou d’une conversation rapide et qui parfois demandaient des prières.

Pensée du jour

Je peux partager l’amour du Christ en embrassant un ami.

Je viens de relire la parabole du fils prodigue, et elle m’est devenue personnelle. Quand je lisais la partie qui parle de l’étreinte passionnée du père à son fils, j’imaginais que le fils portait encore sur lui les odeurs de sa vie menée avec les porcs. Mais cela ne préoccupe pas le père ; il ne recule pas. Il court pour embrasser son fils. Il fait même venir sa plus belle robe pour couvrir le fils. Sa grande bonté couvre le pire de son fils. C’est ce que le Christ fait pour chacun de nous.

(Mme) Valérie L. Runyan (Nouveau-Mexique)

Prière : Sauveur Miséricordieux, je te remercie de ce que tu nous accordes constamment la grâce qui pardonne. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un qui a besoin d’un ami.