La bonne oeuvre du Seigneur - Matthieu 25.31-46

Lundi 12 juin 2017

LIRE : Matthieu 25 : 31-46

Jésus a dit : « Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi. »
- Matthieu 5 : 42


Un jour, alors que je sortais de l’épicerie, un homme m’a reconnu du temps où j’enseignais. Il s’est présenté à moi et m’a demandé si je pouvais le déposer à la prochaine station d’essence. Sur le trajet, il m’a parlé de son camion en panne pour lequel il avait besoin d’emprunter un peu d’argent pour le faire remorquer jusqu’à l’atelier mécanique de son ami, où il serait réparé gratuitement. À l’arrivée, il a demandé à emprunter un peu plus d’argent pour prendre du carburant. Je me suis demandé pourquoi il avait besoin de carburant pour un camion en panne. Cet homme avait demandé que je le transporte sur quelques kilomètres, puis a demandé de l’argent, et enfin plus d’argent. J’ai fait une prière silencieuse et lui ai donné plus qu’il n’avait demandé. Il m’a remercié chaleureusement et promis de me rembourser avec des intérêts. Quand je suis parti, j’ai eu le sentiment que j’avais été escroqué. C’est seulement quand j’ai prié à voix haute, « Seigneur, fasse que cet argent soit utilisé à bon escient » que je me suis senti mieux par rapport à la situation. Cela n’avait pas d’importance qu’il ait dit la vérité ou non à propos de son camion. Un enfant de Dieu essayait désespérément de se dépêtrer de problèmes financiers - et il m’avait demandé de l’aide.

Cette situation m’a amené à comprendre qu’aider quelqu’un et attendre quelque chose en retour, c’était faire du business et ne pas montrer l’amour de Dieu. Je prie pour que mon acte de compassion ait produit le résultat qu’il était supposé produire : une bonne action pour l’œuvre de Dieu.

(M.) Will Pepper (Mississippi)

Prière : Seigneur, aide-nous à surmonter nos jugements sévères sur les autres, et montre-nous comment aider lorsque tu nous appelles à prêter assistance aux autres. Au nom de Jésus. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : Montrer de la compassion plutôt que juger.

Afficher l’amour de Dieu par des actes de compassion constitue une récompense en soi.