Jeudi Saint - Marc 14.12-26

Jeudi 13 avril 2017

LIRE : Marc 14 : 12-26

Jésus a dit : « En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous. »
- Jean 14 : 20


Le Jeudi Saint, jour de l’institution du sacrement de la Sainte Cène, est pour moi un jour mémorable qui n’est pas souvent mis en exergue par la chrétienté. On oublie certainement que pour aboutir au Vendredi saint, jour de la souffrance et de la mort du Seigneur Jésus, il a fallu qu’il y ait ce temps fort de Jésus avec ses disciples.

Pensée du jour

La Sainte Cène nous prépare pour le festin de l’Agneau.

Ce jour-là, le repas de la Pâque juive avec son décor habituel, ses gestes et paroles simples, autour de l’agneau sacrifié, a revêtu son accomplissement véritable, somme toute mystique et eschatologique. À la surprise générale de ses disciples, le Seigneur Jésus s’est identifié comme l’agneau pascal qui se donne à déguster : le pain est son corps, le vin est son sang (Marc 14 : 22-23). C’est de cette façon qu’il implique ses disciples dans sa souffrance et dans sa mort, réalités qui vont suivre les instants pathétiques de ce repas de séparation.

La Sainte Cène nous permet ainsi de faire corps avec le Seigneur Jésus dans sa souffrance et dans sa mort. Elle nous procure la Vie au-delà de la mort et nous fait présager le banquet céleste qui attend tous les élus autour du Seigneur Jésus (Apocalypse 19 :9) dans un tout autre décor. Excellent moyen de grâces, de vie et de survie, de félicités éternelles dont nous comble le Seigneur Jésus !

(Mme) Pierrette Ayité Beugré (Abidjan, Côte d’Ivoire)

Prière : Seigneur Jésus, donne-nous de te savourer dans la Sainte Cène par le cœur et dans la foi comme divin repas qui nous ouvre les portes de la Vie et des félicités éternelles. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les formateurs des catéchumènes et des nouveaux membres actifs.