Immobilisé dans le désert - Matthieu 6.5-8

Mardi 20 juin 2017

LIRE : Matthieu 6 : 5-8

Le Seigneur dit : « Avant qu’ils m’invoquent, je répondrai ; avant qu’ils aient cessé de parler, j’exaucerai. »
- Esaïe 65 : 24

Lors d’un voyage de deux ans autour du monde dans mon camping-car Volkswagen, j’ai été immobilisé dans le désert du Sahara pendant plusieurs jours. Le Hoggar, la piste que je suivais pour traverser l’Algérie à travers le Sahara, était profondément ondulée. Conduire sur ce chemin c’était comme conduire sur une voie ferrée. L’impitoyable piste a fait péter simultanément, deux amortisseurs de mon camping-car, causant la rupture du châssis. Après trois jours d’attente, j’ai vu surgir un voyageur derrière moi dans une petite camionnette. Sur le toit de son véhicule, il avait un ensemble complet d’équipements pour souder. Malheureusement, ni le voyageur, ni moi ne savions comment souder, et il n’avait pas de tige à souder. Je priais et je me rappelai que j’avais remisé des cintres en acier. Avec le chalumeau à souder et le cintre à la main, je me suis glissé sous le camping-car et me suis débrouillé d’une manière ou d’une autre à ressouder la pièce cassée sur la voiture.

Pensée du jour

Peu importent les difficultés auxquelles je fais face, Dieu y est présent avec moi.

Je découvris que l’homme avec le poste à souder avait commencé son périple dans le désert, longtemps après que j’eus commencé le mien, mais avant que ma casse n’intervienne. Cela m’a rappelé les paroles du Seigneur citées ci-dessus.

On ne sait jamais ce que l’avenir ou quelles crises ou quelles difficultés pourraient se retrouver sur notre chemin. Mais par la foi, nous pouvons savoir que Dieu est toujours présent. En fait, la réponse de Dieu est en route avant même que nous n’appelions à l’aide.

(M.) Randy Swanson (Utah)

Prière : Seigneur, nous pouvons ne pas comprendre ce qui nous arrive maintenant ou ce que nous pourrions rencontrer dans le futur, mais aide-nous à nous tourner vers toi pour obtenir des réponses. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les automobilistes en panne.