Il est passé par là ! - Hébreux 2.14-18 ; 4.14-16

Samedi 22 juillet 2017

LIRE : Hébreux 2:14-18 ; 4:14-16

Car, ayant été tenté lui-même [Jésus] dans ce qu’il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés.
- Hébreux 2:18

Michael Wolff et son père en 1969

Quand j’étais jeune et que je faisais quelque chose que je n’aurais pas dû, je savais que je me ferais gronder lorsque mon père entrerait dans ma chambre, tournerait ma chaise et s’y assiérait. Une fois, lorsque je m’apprêtais à me faire réprimander, mon père m’a dit quelques mots que j’ai gardés en mémoire jusqu’à ce jour. Il a dit : « Mon fils, quand tu penses avoir trouvé un caniveau dans lequel je n’ai pas traîné, fais le moi savoir ». Il me disait deux choses : qu’il avait été tenté par la même chose que j’avais faite, et qu’il n’était pas dupe. Bien que cela ait été déconcertant, cela m’a pourtant rapproché de mon père parce que j’ai su qu’il me comprenait et qu’il se souciait de moi.

Pensée du jour

Comme moi, Jésus a été tenté et comprend mes luttes.

Contrairement à mon père et à moi, Jésus n’a pas cédé face à la tentation (Voir Hébreux 4:15). Il a été persécuté parce qu’il menait une vie juste, tenté dans le désert et mort d’une manière très atroce. Notre Sauveur comprend notre tentation parce que lui aussi a été tenté. Parce que Jésus nous aime, il nous rappelle que nous ne pouvons pas le tromper, et nous n’avons pas besoin de garder nos distances en pensant qu’il ne peut pas nous comprendre.

En ces moments-là, nous pouvons nous rappeler que Jésus sait, comprend et se soucie de nous parce qu’il est passé par là.

(M.) Michael Wolff (Colorado)

Prière : Dieu de compassion, aide-nous à reconnaître nos péchés et à rechercher ton amour et ton pardon. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : accepter le pardon.

Michael Wolff avec son père aujourd’hui.