Guérir un coeur brisé - 1 Corinthiens 13.1-13

Mercredi 1er février 2017

LIRE : 1 Corinthiens 13 : 1-13 (La Colombe)

L'amour

1Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n'ai pas l'amour, je suis du bronze qui résonne ou une cymbale qui retentit. 2Et quand j'aurais (le don) de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j'aurais même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien. 3Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture (des pauvres), quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas l'amour, cela ne me sert de rien. 4L'amour est patient, l'amour est serviable, il n'est pas envieux ; l'amour ne se vante pas, il ne s'enfle pas d'orgueil, 5il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s'irrite pas, il ne médite pas le mal, 6il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité ; 7il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. 8L'amour ne succombe jamais. Que ce soient les prophéties, elles seront abolies ; les langues, elles cesseront ; la connaissance, elle sera abolie. 9Car c'est partiellement que nous connaissons ; c'est partiellement que nous prophétisons ; 10mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel sera aboli. 11Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant ; lorsque je suis devenu homme, j'ai aboli ce qui était de l'enfant. 12Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, d'une manière confuse, mais alors, nous verrons face à face ; aujourd'hui je connais partiellement, mais alors, je connaîtrai comme j'ai été connu. 13Maintenant donc ces trois choses demeurent : la foi, l'espérance, l'amour ; mais la plus grande, c'est l'amour.

« Et je vais encore vous montrer une voie par excellence. »

- 1 Corinthiens 12 : 31 (LSG)

Shorty en chair et en os !

Nous avons un vieux chien "beagle" nommé Shorty. Il errait sur notre terrain il y a dix-sept ans. Il avait été maltraité, à en juger par la façon dont il battait en retraite à toute allure lorsque l’un d’entre nous s’approchait de lui. Il s’était pourtant tout de suite lié d’amitié avec notre chien, Ollie, et est ainsi devenu un membre de la famille. Il lui a fallu beaucoup de temps, mais il a commencé petit à petit à nous faire confiance.

Pensée du jour

Qui, dans ma vie, a besoin d’entendre des paroles d’espérance et de grâce ?

Beaucoup de choses ont changé depuis notre rencontre avec Shorty. À présent, quand quelqu’un dans la famille appelle Shorty par son nom, Shorty arrive en courant, avec ses longues oreilles pendantes, en remuant la queue. Il s’étire de tout son long pour se faire caresser le ventre, faisant totalement confiance à sa famille humaine. Grâce à beaucoup d’amour, de soins et de douceur, Shorty a appris qu’il pouvait faire confiance à sa grande, merveilleuse famille.

De temps à autre, des gens ressemblant beaucoup à Shorty entrent dans nos vies. Ils ont été brisés physiquement, mentalement, émotionnellement et spirituellement. Il leur est pratiquement impossible de faire confiance à quelqu’un. La famille de Dieu peut entamer le processus de guérison des cœurs brisés.

Quand nous prenons le temps d’offrir un endroit sûr rempli d’amour, de confiance et de grâce, nous pouvons être une partie du miracle de la restauration et de la rédemption.

(Mme) B. J. Mathias (Mississippi)

Prière : Seigneur, donne-nous d’apporter la guérison à ceux qui souffrent, par ta puissance et ton amour en Jésus-Christ. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les refuges pour animaux.