Garder son coeur en communion - Jean 15.1-17

Vendredi 19 mai 2017

LIRE : Jean 15 : 1-17

Jésus dit : « Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. »
- Jean 15 : 4


Je me suis réveillée un matin, en entonnant une chanson que mes camarades et moi avons beaucoup chantée avant notre cérémonie de remise de diplômes d’âge préscolaire. La chanson soulignait l’importance de la prière, le matin, l’après-midi, et le soir pour « garder notre cœur en communion »**. Je me demandais ce que cela signifiait « garder son cœur en communion » ? Dans ma quête de réponses, j’ai pensé aux chaînes de télévision ou de radio que nous captons chaque jour. J’ai appris que la réception était meilleure quand ces chaînes étaient réglées sur la bonne fréquence.

Pensée du jour

En tant qu’êtres humains créés par Dieu, nous sommes à notre meilleur lorsque nos cœurs sont réglés sur Jésus-Christ. 

Dans Jean 15: 1-8, Jésus utilise l’image de la vigne et des sarments pour exhorter ses disciples à rester en communication avec lui. Il est la source de la vie nouvelle.

Le verset cité ci-dessus nous rappelle que la vie du sarment n’est garantie que quand il est raccordé à la vigne. Les sarments, non seulement reçoivent la vie de la vigne, mais elles partagent aussi son identité. De la même manière, les croyants connectés au Christ, la vigne, commencent à le refléter, dès lors qu’il leur insuffle une nouvelle vie.

La communion en Jésus nous permet de devenir le peuple à la manière que Dieu a conçue pour nous personnellement.

(Mme) Maaraidzo E. Mutambara (Mutare, Zimbabwe)

Prière : Tendre Père, aide-nous à connecter nos cœurs à Jésus-Christ, la source de la vie. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les enseignants du préscolaire.

** "Whisper a Prayer" : Paroles et musique anonymes.