Faire de la place - Proverbes 3.1-8

Jeudi 10 août 2017 

LIRE : Proverbes 3: 1-8

Ne pensez plus aux événements passés, et ne considérez plus ce qui est ancien. Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d’arriver. Je mettrai un chemin dans le désert et des fleuves dans la solitude.
- Ésaïe 43 : 18-19


À l'âge de 42 ans, j’ai développé une maladie qui a affecté mes capacités motrices. Ma démarche est devenue irrégulière, ma tête basculait vers la droite, et une série d’autres problèmes musculaires me rendaient faible et me causaient beaucoup de douleur. Pendant quatre ans, j’avais peur de l’avenir et prié pour recouvrer force et guérison. J’ai trouvé des raisons d’espérer en Ésaïe 43 : 18- 19, avec l’assurance que Dieu agirait en ma faveur.

Pensée du jour

Comment je cède la place à Dieu pour m’aider ?

Après plusieurs années vécues dans la peur, j’ai fini par faire la paix avec ma situation, sachant que Dieu serait avec moi, même si je devais être confinée dans un fauteuil roulant ou pire. Un neurologue compétent m’a été recommandé. Ce médecin a diagnostiqué une maladie génétique rare qui entraînait une insuffisance en dopamine, un produit chimique requis pour le fonctionnement normal du cerveau et des nerfs. J’avais foi en Dieu pour mon avenir, j’ai commencé à prendre des médicaments et, très vite, j’ai vu mon état s’améliorer. En l’espace d’un an, je pouvais marcher, me tenir debout et me déplacer correctement.

Aujourd’hui, il me faut trois doses de médicaments chaque jour. Mais je loue Dieu pour mon corps. Sans mon état de faiblesse, je n’aurais jamais connu la profondeur de la force, de la sagesse et de l’amour inconditionnel de Dieu. C’est seulement quand j’ai arrêté d’essayer de résoudre le problème moi-même, que j’ai de fait de la place à Dieu pour qu’il exauce mes prières.

(Mme) Tamar Piehler (Géorgie)

Prière : Seigneur, aide-moi à me fier moins à ma propre compréhension des choses et à faire reposer sur toi mes fardeaux. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les neurologues.