Face au deuil - Job 1.1-21

Dimanche 30 juillet 2017

LIRE : Job 1: 1-21

[Job] dit : « Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L‘Éternel a donné, et l’Éternel a ôté ; que le nom de l’Éternel soit béni »

- Job 1:21


La technicienne déplaçait la sonde échographique sur mon abdomen. Avec un visage arborant un regard inquiet, elle dit : « Je suis désolée ; il n’y a pas de battement de cœur. Le bébé est parti ». Mon cœur se serra alors que les larmes coulaient sur mon visage. J’ai hoché la tête comme pour dire que j’avais compris, même si je ne comprenais pas du tout.

Pensée du jour

Je louerai Dieu dans ma tristesse et ma joie.

Cette perte m’a aidé à sympathiser encore plus avec Job, un homme de grande richesse possédant de nombreux domestiques, du bétail, dix enfants et tenu en estime dans sa communauté. Selon le texte du jour, Job suivait fidèlement Dieu et Dieu le considérait comme intègre et droit. Malgré cela, Job a subitement tout perdu. Au milieu du chagrin, Job avait encore la foi pour adorer. Au point le plus bas de sa vie, il s’est humilié devant Dieu s’écriant : « Béni soit le nom du Seigneur ».

Personne ne comprend pourquoi la tragédie se produit, mais elle nous arrive à nous tous. Après avoir perdu mon bébé, j’ai passé plusieurs mois dans le chagrin et la prière. Avec le temps, j’ai pu accepter ce qui s’était passé. À ce moment-là, j’ai pu me joindre à Job en disant : « Béni soit le nom du Seigneur » et remercier Dieu pour toutes les bénédictions que j’ai reçues.

(Mme) Sarah Lyons (Kansas)

Prière : Père, merci pour toutes tes bénédictions. Aide-nous à t’adorer et à te reconnaître, même lorsque nous sommes dans le deuil. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un pleurant la mort d’un enfant.