Dormir en paix - Psaume 4.2-9

Samedi 11 février 2017

LIRE : Psaume 4 : 2-9 (La Bible Parole de Vie)

2Réponds-moi quand je t'appelle, ô Dieu, toi qui me fais justice. Quand j'étais écrasé, tu m'as remis debout. Je t'en prie, écoute ma prière. 3Vous, les hommes, vous attaquez mon honneur, vous aimez ce qui ne vaut rien, vous courez derrière les mensonges. Pour combien de temps encore ? 4Apprenez ceci : le SEIGNEUR honore son ami fidèle, le SEIGNEUR m'écoute quand je l'appelle. 5Si vous êtes en colère, ne commettez pas de péché. Réfléchissez pendant la nuit et gardez le silence. 6Offrez les sacrifices demandés et faites confiance au SEIGNEUR. 7Beaucoup se plaignent en disant : « Qui nous fera voir le bonheur ? SEIGNEUR, fais briller sur nous la lumière de ton visage ! » 8Au moment des récoltes, les gens sont heureux : leurs greniers débordent, le vin nouveau coule en abondance. Mais toi, tu mets en mon cœur plus de joie encore. 9En paix, je me couche et aussitôt je dors, car toi seul, SEIGNEUR, tu me fais vivre en sécurité.

« Lorsque vous êtes troublé… Parlez en vos cœurs sur votre couche, puis taisez-vous… Je me couche et je m’endors en paix, car toi seul, Ô Éternel ! Tu me donnes la sécurité dans ma demeure. »
- Psaume 4 : 5, 9 (LSG)

Il y a plusieurs années, j’envoyais mes enfants étudier en Afrique du Sud parce que mon pays était dévasté par la guerre. Je leur trouvai un lieu de séjour et un pasteur pour leur apporter un soutien spirituel. Quelques années plus tard, quand je retournais voir mes enfants, j’ai appris que ma fille cadette ne pouvait pas obtenir de visa pour rester en Afrique du Sud. Nous ainsi que certains membres de l’église, nous avons prié deux jours de suite. Toutefois, nous n’avons pas reçu la réponse attendue du service de l’immigration.

Pensée du jour

Quand je fais confiance à Dieu, je ne suis pas découragé.

Quand je suis rentrée tard cette nuit, fatiguée et épuisée, je me suis couchée dans mon lit et me suis mise à prier : « Seigneur, aide-moi à ne pas me décourager. S’il te plaît dis-moi comment résoudre cette situation concernant ma fille ». Plus tard, dans mon sommeil, j’ai entendu une voix appeler mon nom, mais quand je me suis levée, je n’ai vu personne. Je suis retournée dormir et ai fait un rêve dans lequel quelqu’un me disait de lire le verset cité ci-dessus. Alors j’ai compris que Dieu voulait que je sois silencieuse et attentive.

Le lendemain, après une courte entrevue avec un agent d’immigration, ma fille a obtenu un visa pour terminer ses études. Cette expérience a renforcé ma foi en la prière. Si nous prions avec foi, nous pouvons compter sur Dieu et attendre une réponse en fonction de la volonté de Dieu.

(Mme) Madalena Manuel Simão (Luanda, Angola)

Prière : Dieu compatissant et miséricordieux, aide-nous à ne pas nous décourager. Aide-nous à entendre et à suivre ton appel. Nous prions au nom de Jésus. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les familles qui sont séparées.