Dire « oui » - Juges 6.11-18

Mardi 18 juillet 2017

LIRE : Juges 6: 11-18

Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour, et de sagesse.
- 2 Timothée 1: 7


On m’a offert un nouveau travail avec plus de responsabilités et une augmentation substantielle de salaire. La description du poste était longue et intimidante. J’ai commencé à me sentir anxieux. Cela semblait être un travail de rêve, mais je me sentais mal préparé et sous-qualifié. J’ai donc prié : « Seigneur, je ne sais rien à ce sujet ». J’ai répondu à la société en lui faisant part de mes préoccupations. Mais la première chose que je sus, c’est que j’avais le poste.

Pensée du jour

Dieu me donne le courage de faire de nouvelles choses.

L’Écriture regorge de gens ordinaires appelés à faire des choses extraordinaires. L’ange du Seigneur a appelé Gédéon pour délivrer Israël des Madianites. La réponse de Gédéon ressemblait à ceci : « Ma famille est insignifiante, et je suis le plus insignifiant de ma famille » (Juges 6:15). Moïse a demandé à Dieu de choisir quelqu’un d’autre pour affronter Pharaon parce qu’il ne savait pas parler en public (Exode 4:10). Saul s’est caché dans une salle de bagages le jour de son couronnement (1 Sam. 10:22). Dieu choisit souvent les personnes non qualifiées, et les rend capables.

Parfois, nous avons tous des angoisses, des sentiments d’insuffisance et des doutes. Mais une conscience renouvelée de la présence de Dieu en nous nous donne des capacités extraordinaires.

Lorsque Dieu nous appelle à prendre un travail, à commencer un ministère, à nous tendre la main, nous pouvons être assurés que Dieu nous donne aussi le pouvoir, la capacité, l’amour et l’autodiscipline pour accomplir la tâche.

(M.) Kenneth Avon White (Tennessee)

Prière : Seigneur, merci de nous avoir créés pour avoir un impact dans le monde. Nous demandons ton aide pour relever de nouveaux défis. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les demandeurs d’emploi.