Comment évolue votre jardin ? - Esaïe 55.10-13



Mercredi 8 mars 2017

 LIRE : Ésaïe 55 : 10-13 (Le Semeur)

10«Or, la pluie et la neige qui descendent du cieln'y retournent jamaissans avoir arrosé et fécondé la terre,sans avoir fait germer les graines qui s'y trouvent,sans fournir au semeur le grain qu'il doit semer,et sans donner du pain à tous ceux qui le mangent[a]11 Il en sera de même de la parole que j'ai prononcée: elle ne reviendra jamais vers moi à vide,sans avoir accompli ce que je désiraiset sans avoir atteint le but que je lui ai fixé. 12 «Car vous sortirez pleins de joie, vous serez conduits dans la paix.Montagnes et collineséclateront en cris de joie devant vos pas.Tous les arbres des champs applaudiront. 13 Où croissent les broussailles poussera le cyprès, et au lieu des orties croîtra le myrte.Ce sera un titre de gloire pour l'Eternelet ce sera un signequi ne disparaîtra jamais.»

  1. Ésaïe 55:10 Réminiscence en 2 Co 9.10.

« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » - 2 Corinthiens 5 : 17


Là où je vis, le mois de mars est un mois de transition. Le printemps veut s’imposer, mais l’hiver n’est pas tout à fait fini chez nous. Je deviens nerveuse durant le mois de mars. Mes mains me démangent pour creuser la terre. Je vois de petites pousses de vert dans mon jardin. Les oiseaux gazouillent à nouveau, et le soleil semble un peu plus clair chaque jour.

Pensée du jour

Dieu continue à cultiver une nouvelle vie en moi chaque jour.

Je commence donc à me préparer pour le repiquage du printemps et de l’été. Je nettoie les pots, j’affûte mes outils, je prépare le sol, et je réserve les catalogues de semences qui ont de nouvelles idées pour mes jardins.

Mais je me souviens de mon jardin spirituel. Est-ce que j’aiguise les outils de la méditation, de la lecture des Écritures, et de la prière ? Est-ce que je fais l’inventaire des nouvelles techniques que je peux utiliser pour partager Dieu avec le monde qui m’entoure ? Est-ce que je prépare le sol de ma vie intérieure pour les nouveaux défis stimulants de ma croissance personnelle ?

Durant le mois de mars et la saison du Carême, je vois la promesse d’une nouvelle vie dans mon jardin, et je me souviens de la promesse de la vie nouvelle en Christ. En nous préparant à la nouvelle création de Dieu pendant le temps du Carême, nous pouvons expérimenter la vie nouvelle germer en nous, une vie qui peut nous apporter une nouvelle joie et donner de l’espoir à ceux qui nous entourent.

(Mme) Lauri Ricker (Maryland)

Prière : Dieu de tout être, puissions-nous entretenir le sol de nos âmes afin que nous puissions recevoir la nouvelle vie que tu cultives en chacun de nous. Au nom de Jésus. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les jardiniers.