Assurance du salut - Philippiens 1.18-30

Samedi 18 février 2017

LIRE : Philippiens 1 : 18-30 (La Bible en français courant)

18Peu importe ! Que leurs intentions soient inavouables ou sincères, le Christ est de toute façon annoncé, et je m'en réjouis. Je continuerai même à m'en réjouir, 19car je sais que tout cela tournera à mon salut, grâce à vos prières et à l'aide que m'apporte l'Esprit de Jésus-Christ. 20En effet, selon ce que j'attends et que j'espère vivement, je n'aurai aucune raison d'être honteux. Au contraire, maintenant comme toujours, avec une pleine assurance je manifesterai la grandeur du Christ par tout mon être, soit en vivant soit en mourant. 21Car pour moi, la vie c'est le Christ, et la mort est un gain. 22Mais si continuer à vivre me permet encore d'accomplir une œuvre utile, alors je ne sais pas que choisir. 23Je suis tiraillé par deux désirs contraires : j'aimerais quitter cette vie pour être avec le Christ, ce qui serait bien préférable ; 24mais il est beaucoup plus important, à cause de vous, que je continue à vivre. 25Comme je suis certain de cela, je sais que je resterai, que je demeurerai avec vous tous pour vous aider à progresser et à être joyeux dans la foi. 26Ainsi, quand je me retrouverai auprès de vous, vous aurez grâce à moi d'autant plus sujet d'être fiers dans la communion avec Jésus-Christ. 27Seulement, conduisez-vous d'une manière conforme à la Bonne Nouvelle du Christ. Ainsi, que j'aille vous voir ou que je reste absent, je pourrai apprendre que vous demeurez fermement unis dans un même esprit, et que vous combattez ensemble d'un même cœur pour la foi fondée sur la Bonne Nouvelle. 28Ne vous laissez effrayer en rien par vos adversaires : ce sera pour eux le signe qu'ils vont à leur perte et que vous êtes sur la voie du salut ; et cela vient de Dieu. 29Car Dieu vous a accordé la faveur de servir le Christ, non seulement en croyant en lui, mais encore en souffrant pour lui. 30Maintenant, vous participez au même combat que vous m'avez vu livrer autrefois et que je livre encore, comme vous le savez.

« Car Christ est ma vie, et la mort m’est un gain. »

- Philippiens 1 : 21


On avait diagnostiqué chez mon ami Glenn une leucémie. Il a été hospitalisé pour une chimiothérapie de choc. Alors que je conduisais ma voiture pour lui rendre visite, je pensais à quoi cette visite pourrait ressembler. J’ai fait d’autres visites d’amis hospitalisés de façon inattendue, et parfois ces visites ont été difficiles. Face au diagnostic d’une maladie potentiellement mortelle, les gens réagissent d’une multiplicité de façons, y compris la colère, la dépression ou le chagrin. Alors que Glenn avait toujours été une personne très positive, je ne pensais pas qu’il serait de bonne humeur quand j’entrerai dans sa chambre d’hôpital.

Pensée du jour

Dieu dit : « Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point » (voir Hébreux 13: 5)

Il se trouve que je n’aurais pas dû m’inquiéter. Cette première visite a été une expérience enrichissante, tout comme mes autres visites au cours des semaines suivantes. La plupart du temps, Glenn était jovial, recevait les visiteurs et plaisantait avec le personnel de l’hôpital. Bien que son avenir fût incertain, il était serein. Lors de cette première visite, il m’a dit : « Si mon temps est fini, ça m’est égal. Je sais où je vais ». La réponse de Glenn était un excellent exemple de ce que la foi peut susciter.

Dans la lecture des Saintes Écritures d’aujourd’hui, l’apôtre Paul résume cette foi. Bien qu’il ait été mis en prison dans les chaînes sans savoir s’il allait vivre ou mourir, Paul voyait les bénédictions des deux issues auxquelles il faisait face. Il était en paix, parce qu’il avait confiance en Dieu. Nous serons tous confrontés à des défis, mais si nous avons accepté le Christ comme notre Sauveur, nous savons que nous ne sommes pas seuls face à ces défis. Nous pouvons reprendre courage dans les paroles de Paul selon lesquelles, dans n’importe quelle circonstance, nous pouvons trouver la paix et l’assurance de savoir que notre Seigneur et Sauveur demeure avec nous aujourd’hui et d’éternité en éternité.

(M.) John Bown (Minnesota)

Prière : Père céleste, nous vous remercions de ta présence dans nos vies, pour le confort et la tranquillité que tu procures dans les moments difficiles. Aide-nous à partager les bonnes nouvelles de ton amour et de ta grâce avec les autres. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui subissent la chimiothérapie.