Aimez votre prochain Marc 12.28-31

Jeudi 23 février 2017

LIRE : Marc 12 : 28-31 (Louis Segond 1910)

28Un des scribes, qui les avait entendus discuter, sachant que Jésus avait bien répondu aux sadducéens, s'approcha, et lui demanda: Quel est le premier de tous les commandements? 29Jésus répondit: Voici le premier: Écoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l'unique Seigneur; 30et: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. 31Voici le second: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là.

Jésus a dit : « J’étais nu, et vous m’avez vêtu ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi. »
- Matthieu 25 : 36


Je suis une lectrice régulière de La Chambre Haute depuis plus de huit ans. Je me sens réconfortée et renforcée dans ma foi en réservant 30 minutes de ma journée à la prière, la lecture et la réflexion sur la Parole de Dieu, notre guide et notre protecteur.

Pensée du jour

Que vais-je faire aujourd’hui pour aider mon prochain ?

Grâce à ma pieuse lecture, j'en suis venu à croire que Dieu nous appelle tous à aider nos prochains. En aidant les autres, nous suivons l’exemple du Christ et reflétons son amour dans le monde. Un jour, j’ai pris la décision de suivre cet appel en visitant un jeune homme qui avait été en prison pendant plus d’un an. Quand je suis arrivée, j’ai vu des gens qui avaient pleins de besoins sur les plans spirituel et matériel.

Cette expérience m’a rappelé que l’engagement dans l’action sociale est à la portée de chacun. En tant que chrétiens, nous pouvons offrir de l’aide non seulement en donnant des biens matériels, mais aussi à travers la prière, l’encouragement spirituel, et des actions de grâce. Après tout, offrir de la compassion à ceux qui sont dans le besoin est aussi un don au Christ.

(Mme) Anabela Couto de Castro Valente (Luanda, Angola)

Prière : Ô Dieu, aide-nous à montrer ton amour et tes bienveillantes attentions à ceux qui sont dans des situations difficiles ou désespérées. Comme Jésus nous l’a enseigné, nous prions : « Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire, aux siècles des siècles. Amen. »

SUJET DE PRIÈRE : les prisonniers.