200709

Jeudi 9 juillet 2020

Les vases brisés de Dieu

Lire Psaume 36, 5-9

L'Éternel est près de ceux qui ont le cœur brisé, Et il sauve ceux qui ont l’esprit dans l’abattement.

- Psaume 34 : 18


J’ai toujours été fasciné par le Kintsugi, l’art japonais traditionnel qui consiste à réparer les morceaux de poterie brisés avec de l’or, de l’argent ou de la laque liquide - ce qui permet de mettre en valeur les cassures et d’ajouter de la valeur aux objets brisés.

Pensée du jour

Je ne renoncerai pas à Dieu, qui n’a jamais renoncé à moi.

Le Kintsugi me rappelle ma condition. À de nombreuses reprises, dans mon cheminement de foi, je me suis retrouvé vaincu, misérable - ayant perdu tout espoir. J’avais honte de faire face à Dieu. J’ai supplié disant : "Dieu, je veux abandonner. Ma tristesse et mes péchés se moquent de moi". Puis, la voix de Dieu me répondait toujours : "Je ne t’ai pas abandonné, mon cher enfant. Pourquoi devrais-tu m’abandonner ?" Plus j’étais brisé et anéanti, plus la grâce de Dieu semblait m’entourer.

Mes luttes m’ont montré que je devais faire confiance à la force de Dieu parce que ma propre force pouvait me faire défaut. Mais tout au long de mon cheminement chrétien, Dieu a repris et réparé mes morceaux. Aujourd’hui, je suis une belle création de morceaux brisés, réparée par l’amour et la grâce de Dieu.

Parfois, nous nous sentons tous mal aimés, déprimés ou seuls. Mais Dieu est plus grand que notre brisement. Les vies brisées et les espoirs brisés sont précieux aux yeux de Dieu, qui peut utiliser même des vases brisés pour réaliser de grands plans.

(M.) Wati Mollier (Nagaland, Inde)

Prière : Mon Dieu, rappelle-nous de ne pas t’abandonner le jour où nous sommes brisés. Amen.

Sujet de prière : les chrétiens en Inde.