200629

LUNDI 29 juin 2020

Notre vie, une lettre de recommandation

LIRE 2 Corinthiens 3 : 1-6

Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les cœurs.

- 2 Corinthiens 3 : 3


J’ai eu du mal à écrire une lettre de recommandation pour accompagner un article que je soumettais à un magazine.

Pensée du jour

Comment puis-je être une lettre de recommandation vivante pour le Christ aujourd’hui ?

Le rédacteur en chef avait besoin de cette lettre pour me présenter. Mais, est-ce que le fait d’énumérer des faits tels que ma formation, mes expériences professionnelles et mes publications antérieures permettait au rédacteur en chef de me connaître vraiment ? Il me connaîtrait grâce à la lecture de ma lettre, mais connaître des faits sur ma vie n’est pas synonyme de me connaître. Ce n’est qu’en passant du temps avec moi, en écoutant mes paroles et en observant mes actions que le rédacteur en chef saurait vraiment qui je suis.

Les chrétiens sont des lettres de recommandation vivantes pour le Christ. Chaque jour, nous écrivons une lettre pour que ceux qui nous entourent puissent la lire. Nous pouvons parler du Christ aux autres en énumérant divers faits : il a été un grand enseignant, il a guéri les malades, et il a été crucifié et ressuscité à une vie nouvelle. Mais savoir des choses sur le Christ ne veut pas dire que nous savons qui il est. En tant que lettres de recommandation vivantes, les chrétiens transmettent qui est le Christ. Ainsi, d’autres peuvent connaître le Christ en passant du temps avec nous et en observant le reflet terrestre de notre Sauveur céleste. Les personnes que nous rencontrons connaîtront-elles le Christ par notre lettre vivante ?

(Mme) Alice H. Murray (Floride, États-Unis)

PRIÈRE : Seigneur vivant, aide-nous à te refléter dans nos paroles et nos actions chaque jour afin que les autres puissent désirer te connaître et te servir pleinement. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les rédacteurs en chef.