200617

MERCREDI 17 juin 2020

Guide-moi dans la prière

LIRE Romains 8 : 25-28

De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables.

- Romains 8 : 26


« Ce garçon, c’est de la dynamite ! » a dit le pédiatre lorsque mon mari et moi avons emmené notre premier enfant à son examen médical à un an. Extraverti et confiant, Madison s’est toujours montré à la hauteur de cette description.

Pensée du jour

Quand j’écoute l’Esprit Saint, mes prières peuvent suivre plus complètement la volonté de Dieu.

Sa petite sœur, Anna, est différente. Si une personne extérieure à notre famille immédiate parlait à Anna quand elle était plus jeune, elle baissait le regard et blottissait son visage dans mon cou.

Préoccupée par la timidité d’Anna, j’ai demandé à mon groupe d’étude biblique de prier pour qu’elle sorte de sa coquille. Certaines mères sages et expérimentées ont indiqué qu’Anna finirait par trouver son chemin dans le monde par ses propres moyens.

Puis j’ai pris conscience que j’avais prié pour la mauvaise chose - en me concentrant sur ce qui me mettrait à l’aise au lieu de me concentrer sur ce qui mettrait Anna à l’aise. Plutôt que de prier pour que Dieu change Anna, j’aurais dû prier pour que Dieu me change.

Lorsque j’ai réorienté mes prières, mon stress lié à la timidité d’Anna s’est dissipé. À l’âge de neuf ans, Anna a surpris tout le monde quand elle a commencé à jouer la comédie et à chanter et a continué ces activités pendant tout le secondaire. Dieu avait agi par le Saint-Esprit - et mes sages amies - pour guider mes prières afin de m’aider à laisser Anna être Anna.

(Mme) Marcy Farr (Texas, USA)

PRIÈRE : Seigneur, aide-nous à écouter les conseils du Saint-Esprit pour orienter nos prières dans la bonne direction. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les parents confrontés au caractère unique de leur enfant.