200610

MERCREDI 10 juin 2020

Voir la face de Dieu

Lire Genèse 33 : 1-11

Jacob dit : « si j’ai trouvé grâce à tes yeux, accepte de ma main mon présent ; car c’est pour cela que j’ai regardé ta face comme on regarde la face de Dieu ».

- Genèse 33 : 10


En grandissant, je n’étais pas un saint, pas plus qu’Ésaü. Mon frère cadet n’était pas un diable, pas plus que Jacob.

Comme tous les frères et sœurs, nous étions en compétition pour le temps, l’affection et les ressources familiales.

Pensée du jour

Quand je demande pardon, j’ai la chance de voir la face de Dieu.

Pendant un certain temps, au lycée, presque tous les jours quand nous arrivions à la maison, je frustrais tellement mon jeune frère qu’il commençait à se battre avec moi.

Avec le recul, je me rends compte que, si j'avais été à sa place, j'aurais probablement réagi comme mon frère l'a fait.

Lorsque mon frère m’a écrit récemment, peut-être pour la troisième fois, pour exprimer ses regrets pour son comportement dans nos jeunes années, j’étais enfin assez mature pour comprendre ce qu’il avait attendu de moi depuis longtemps.

Il avait besoin que Dieu le regarde en face et lui dise : « Oublie ça. C’est fait, c’est fini ». Aucun de nous n’était un ange, il n’est donc certainement pas le seul à avoir besoin de s’excuser.

Comme si des écailles étaient tombées de mes yeux, j’ai compris que je devais rassurer mon frère qu’il était pardonné et que le fait d’avoir tendu sa main vers moi m’a aidé à passer à autre chose. Après tout, c’est lui qui a fait le plus gros du travail.

Tant que nous n’avons pas demandé pardon l’un à l’autre, nous ne pouvons pas imaginer le sens de la gloire de Dieu qui vient quand nous nous étendons ainsi dans l’amour.

(M.) Jack Stanley (Floride, États-Unis)

PRIÈRE : Mon Dieu, merci de nous montrer comment pardonner et de nous permettre de voir ta gloire quand nous le faisons. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes à qui j’ai fait du tort.