200531

DIMANCHE 31 mai 2020

Nous-même ou les autres

LIRE Luc 10 : 29-37

Si vous accomplissez la loi royale, selon l’Écriture : Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien.

- Jacques 2 : 8


J’enseignais l’anglais en tant que seconde langue à des élèves qui se préparaient à entrer dans une université aux États-Unis.

Pensée du jour

De qui Dieu m’appelle-t-il aujourd’hui à être un prochain ?

Un jour, la classe apprenait à utiliser les pronoms réflexifs (moi-même, vous-même, lui-même, etc.), et les élèves s’exerçaient à remplir les pointillés dans leur cahier. La phrase " Dieu aide ceux qui aident " a désorienté un de mes élèves. Quand il est venu me demander la réponse après les cours, je lui ai dit que ce dicton était courant aux États-Unis* et que la bonne réponse était "eux-mêmes". Dieu aide ceux qui s’aident « eux-mêmes ». « Oh », dit-il. « Je pensais que Dieu aidait ceux qui aident les autres ».

Il avait raison. Jésus nous a donné deux commandements qui sont les plus importants : aimer Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme, de toute notre pensée et de toute notre force et aimer notre prochain comme nous-mêmes (voir Marc 12 : 28-31). La parabole du jour nous rappelle également que notre prochain est toute personne que nous rencontrons et que nous avons la capacité d’aider.

La réponse de mon élève était plus proche de l’enseignement biblique que de ce dicton populaire.

Même si nos ressources matérielles sont limitées, nous pouvons offrir un sourire, un mot d’encouragement ou une oreille attentive à ceux avec qui nous sommes en contact aujourd’hui. Et ce faisant, nous serons également bénis.

(Mme) Frances K. Griffin (Oklahoma, USA)

PRIÈRE : Mon Dieu, aide-nous à t’honorer en aidant quelqu’un qui a besoin de ce que nous pouvons donner. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : quelqu’un qui apprend une nouvelle langue.

* En français, nous connaissons le dicton équivalent : « aide-toi, et le ciel t’aidera ».