200411

SAMEDI 11 avril 2020

L’espoir de Pâques

LIRE Matthieu 28 : 1-10

Nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles ; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles.

- 2 Corinthiens 4 : 18


Le samedi avant Pâques, je me suis réveillée en larmes, me sentant complètement dépassée.

Je venais de renoncer à un travail qui me donnait du succès dans le monde afin de vivre une vie consacrée au ministère, et ma nouvelle vocation était criblée d’obstacles.

Pensée du jour

Même quand je ne peux pas le voir, Dieu est à l’œuvre dans ma vie.

Pour ne rien arranger, mon mari venait d’apprendre que la promotion qu’on lui avait promise avait été donnée à quelqu’un d’autre. Nous ne comprenions pas pourquoi Dieu semblait si éloigné et silencieux, et nous étions anxieux et confus.

Je me suis rendu compte à quel point les disciples devaient être désorientés le samedi précédant la première Pâque.

Ils ne pleuraient pas seulement la perte de leur enseignant et ami, mais aussi leurs espoirs et leurs rêves qu’il serait leur roi terrestre.

Leur décision de quitter leur emploi et leur famille pour suivre le Christ devait leur sembler injustifiée, et ils cherchaient probablement des réponses. Comme les disciples, nous ne pouvons pas toujours voir comment Dieu agit dans notre vie. Mais nous connaissons la fin de l’histoire. Au milieu de la confusion, de l’anxiété et de l’attente que nous pouvons ressentir au cours de nos sombres "samedis", nous pouvons être assurés que Dieu est à l’œuvre dans le monde, nous donnant l’espérance du dimanche - la résurrection du matin de Pâques - et une nouvelle vie à travers le Christ.

(Mme) Erica Smith (Tennessee, USA)

PRIÈRE : Seigneur, nous prions pour ceux qui traversent un "samedi" - ceux qui sont dans un moment de confusion et d’attente. Donne-nous l’espoir du dimanche de Pâques. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui ont l’impression que Dieu est silencieux.