200331

MARDI 31 mars 2020

Le bon endroit

LIRE : Psaume 62 : 5-8

De Dieu dépendent |mon salut et ma gloire, mon rocher fortifié, mon refuge est en Dieu (BDS).

- Psaume 62 : 8


Ma femme et moi avons deux grands chiens qui dorment au pied de notre lit. Deux fois par semaine, ils se réveillent avec ma femme à 4 h 30 du matin et l’accompagnent lorsqu’elle se prépare pour le travail.

Pensée du jour

Dieu est ma plus grande source de réconfort.

Après son départ, au lieu de revenir se coucher, les chiens deviennent agités.

Ne sachant apparemment pas que je suis encore au lit, ils deviennent frénétiques - fouillant les placards, grattant les portes et gémissant bruyamment. Enfin, je chuchote leurs noms et les invite à me rejoindre. Ils sautent dans le lit, se mettent en boule et se rendorment.

En tant qu’enfants de Dieu, nous réagissons souvent de la même manière. D’innombrables événements peuvent nous faire sentir oubliés ou abandonnés : divorce, maladie, perte d’un être cher, ou tout simplement le départ d’amis proches.

Dans les moments de solitude, nous pouvons oublier la présence de Dieu et chercher du réconfort dans tous les mauvais endroits. Lorsque nous sommes incapables de trouver du réconfort, nos sentiments s’intensifient, et nous avons alors de plus en plus du mal à entendre la voix de Dieu.

La lecture d’aujourd’hui nous rappelle que Dieu se présente comme l’ultime refuge. Lorsque nous acceptons l’invitation de Dieu, les sentiments de solitude sont rapidement remplacés par un sentiment irrésistible d’acceptation et de réconfort.

Passer du temps avec Dieu peut restaurer notre sentiment d’appartenance. Là, en présence de Dieu, nous pouvons trouver la bénédiction de la paix véritable.

(M.) Webb Smith (Géorgie, États-Unis)

PRIÈRE : Père céleste, merci de toujours fournir un lieu de réconfort et de refuge. Aide-nous à nous souvenir de ta présence dans les moments de solitude. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui se sentent seuls.