200314

SAMEDI 14 mars 2020

Le grand amour de Dieu

LIRE : 1 Corinthiens 13 : 1-8

L'amour parfait bannit la crainte.

- 1 Jean 4 : 18

Gerry est monté dans le lit à côté de sa femme mourante et l’a prise dans ses bras. Tenant son corps affaibli, il dit : « d’accord, Pasteur, priez pour nous ».

Je n’avais jamais vu quelque chose d’aussi courageux et pourtant d’aussi affectueux. J’ai prié pour que Dieu bénisse Louise de toutes les guérisons possibles, et j’ai demandé à Dieu de fortifier Gerry, dont l’amour portait tout le poids de la souffrance et de l’impuissance de Louise.

Pensée du jour

Quand mon amour doit être plus fort, l’amour de Dieu me soutient.

Louise est morte quelques jours plus tard. Cela n’a pas mis fin au fardeau d’amour de Gerry. Ses enfants et ses petits-enfants avaient besoin de ses câlins et de ses sourires, et Gerry devait prendre soin de lui-même. Plus notre amour est grand, plus le poids des soins est lourd.

Mais Dieu est amour (1 Jean 4 : 16), et l’amour de Dieu est fort. Il porte le plus lourd des fardeaux : nos péchés, nos peines et tous nos appels au secours. L’amour de Dieu « excuse tout, croit tout, espère tout, supporte tout » (1 Co 13,7).

Quand nos fardeaux menacent de nous briser, nous pouvons prier pour avoir le grand amour de Dieu. Nous verrons les réponses de Dieu de bien des manières. Les amis se présentent au bon moment. Nos lectures bibliques quotidiennes nous ouvrent les yeux sur les promesses de Dieu. Un calme intérieur nous surprend et nous ressentons la présence de notre Sauveur. Nous recevons une force dont nous savons qu’elle n’est pas la nôtre, mais qu’elle vient du grand amour de Dieu.

(M.) Tony R. Nester (Iowa, États-Unis)

PRIÈRE : Mon Dieu, aide-nous à compter sur ton amour et à montrer cet amour à ceux qui nous entourent. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : le personnel soignant.