200308

DIMANCHE 8 mars 2020

De la perte au gain

LIRE : Apocalypse 21 : 1-4

Dieu essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

- Apocalypse 21 : 4


Les deux dernières années ont été synonymes de tristesse et de perte pour notre famille. Mon père est mort, j’ai installé ma mère dans une maison médicalisée et j’ai dû vider et vendre leur maison.

Pensée du jour

Je peux affronter les pertes terrestres avec courage, sachant que j’ai un foyer éternel.

Assise au bureau de mon père, j’ai trié les papiers et pleuré à cause de son écriture autrefois précise et devenue si fragile par la suite. Mon cœur se serrait à la vue des décorations de Noël que maman avait créées avec tant d’amour. En l’espace de quelques semaines, toute une vie de souvenirs avait été mise en boîte, stockée, partagée ou vendue.

Alors que je traversais la maison vide, la perte m’a submergée comme une crue. En même temps, ces pièces vides me renvoyaient à l’assurance que Jésus nous a donnée : "Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père.… Je vais vous préparer une place" (Jean 14 :2). Le fardeau de mon cœur s’est allégé lorsque j’ai rendu grâce pour l’éternité de notre demeure céleste. Nous - et nos proches - pouvons nous réjouir, sachant qu’il n’y aura plus de perte, de larmes ni de séparation.

(Mme) Sandra Sullivan (West Virginia, USA)

PRIÈRE : Père céleste, merci pour Ton réconfort dans les moments de tristesse. Aide-nous à nous rappeler que tu as surmonté nos pertes terrestres grâce à ta provision éternelle. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les personnes qui emménagent dans des maisons médicalisées.