200225

MARDI 25 février 2020

Je t’aime encore

LIRE Tite 3 : 1-7

Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.

- 1 Jean 4 : 10


« Je ne t’aime plus, Mamy ». Mon petit-fils de quatre ans, Tim, croisait les bras de colère et me regardait fixement après que je l’ai grondé.

"Oh, mais je t’aime encore", répondis-je, « et je t’aimerai toujours ». Toujours en colère, Tim s’est retourné et s’est éloigné.

Mais en quelques secondes, il est revenu avec un grand sourire, disant qu’il était désolé.

Pensée du jour

Dieu m’aime plus que je ne peux l’imaginer.

Bien sûr, je l’aimerais toujours. Il peut parfois s’égarer, mais nous prions toujours pour nos enfants et ne les laissons jamais sortir de notre cœur. Nous ne cessons jamais de les aimer.

Par Jésus Christ, je suis enfant de Dieu. Dieu m’aime et m’appelle même lorsque, dans ma détresse, je suis très loin de lui rendre cet amour. Dieu me montre de l’amour de bien des façons, y compris quand il doit me corriger, et il est toujours là pour moi, même quand je ne le mérite pas.

Le verset cinq de notre lecture m’assure que dans sa miséricorde Dieu a fait les premiers pas, et que le Saint-Esprit renouvelle nos cœurs pour que nous puissions avoir l’espérance de la vie éternelle.

(Mme) Marion Turnbull (Angleterre, Royaume-Uni)

PRIÈRE : Dieu notre Père, aide-nous aujourd’hui à nous reposer dans ton amour sans fin, à accepter ta discipline, à nous abandonner à ton amour et à faire preuve de bonté envers tous. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les petits-enfants.