181103 - Dans l’espoir d’un miracle

Samedi 3 novembre 2018

Lire Philippiens 4: 4-9

Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus Christ.

- Philippiens 4: 7


Pendant 36 heures, je l’ai regardée impuissante pendant que ma fille nouveau-née se battait pour sa vie. Dans le coma, AMÉE avait besoin de machines pour respirer, surveiller son cœur et lui fournir de la nourriture et des médicaments. Sa chance de survie était de 5 %. Mes pensées anxieuses sont devenues des prières confuses. Comme je commençais à me demander si mes prières atteignaient le plafond, Dieu commença à remplir mon cœur des paroles de Paul citées plus haut.

Pensée du jour

Dieu sait exactement de quoi j’ai besoin.

J’ai confié mes doutes, mes angoisses et mes craintes à Dieu. En rendant grâce à Dieu pour le don de ma fille, j’ai compris que Dieu l’aimait plus que je ne le pourrais jamais. Dès que je prononçais sincèrement ces mots : « Je te fais confiance, Dieu, pour guérir ma fille à ta manière et en ton temps ». J’ai ressenti la paix comme si une couverture chaude m’enveloppait. La situation de mon bébé n’avait pas changé, mais mon attitude avait changé.

Au cours des 34 dernières années de la vie d’AMÉE, j’ai vu des impossibilités médicales devenir réalité et j’ai continué à louer Dieu pour cette suite de miracles. Quand nous soumettons à Dieu toutes les circonstances de notre vie, Dieu peut prendre nos prières confuses et faire plus que ce que nous pourrions jamais demander ou imaginer. Les réponses, les miracles, pourraient ne pas être ce que nous attendions - mais ils pourraient être exactement ce dont nous avons besoin.

(Mme) Carol Harrison (Saskatchewan, Canada)

Prière : Père céleste, aide-nous à te faire confiance dans toutes les circonstances de notre vie. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les pédiatres en charge des nouveau-nés.