181027 - L’espérance d’un refuge

Samedi 27 octobre 2018

Lire Matthieu 2: 13-15

J'ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli ;

- Matthieu 25 : 35


Nous avons beaucoup de réfugiés dans notre monde aujourd’hui. Certains fuient la guerre civile ou la violence. D’autres ont vu leurs maisons détruites par une catastrophe naturelle ou l’activité économique tout comme les bâtiments de leur communauté dévastés. Le nombre de réfugiés attriste bon nombre d’entre nous, notamment parce que les réfugiés ne sont pas toujours accueillis à bras ouverts.

Pensée du jour

Dans quelle mesure mes bras sont-ils ouverts au peuple de Dieu cherchant refuge ?

Dans la Bible, nous lisons à propos d’une famille de réfugiés en particulier - Marie, Joseph et l’enfant Jésus. S’ils n’avaient pas fui leur pays pour chercher refuge, le bébé aurait été tué sur ordre du roi Hérode. De nombreux réfugiés actuels sont également confrontés à une mort certaine s’ils restent dans leur propre pays. Même quand ils partent, le danger n’a pas disparu. Ils font face à un voyage périlleux vers d’autres pays.

Marie et Joseph ont pu retourner dans leur patrie après la mort d’Hérode et le danger était passé. Beaucoup de réfugiés d’aujourd’hui espèrent obtenir le même résultat : ils rêvent de pouvoir retourner chez eux une fois de plus.

Avec les réfugiés, ceux d’entre nous qui n’ont pas été déplacés peuvent espérer et prier pour la paix qui leur permettra de retourner dans leur pays d’origine. Pendant que nous prions, nous pouvons aussi tenir compte de l’appel du Christ à accueillir l’étranger. En tant que chrétiens, nous sommes appelés à faire tout notre possible pour les réfugiés se présentant à notre porte.

(M.) Bill Findlay (Écosse, Royaume-Uni)

Prière : Dieu de paix, garde-nous toujours attentifs aux enseignements de Jésus et que nous l’honorions lorsque nous prenons soin des autres. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : les réfugiés.