180703 - Hors de ma zone de confort

Mardi 3 juillet 2018

Lire Ésaïe 43 : 14-21

L'Éternel dit : Ne pensez plus aux événements passés, Et ne considérez plus ce qui est ancien. Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d’arriver : Ne la connaîtrez – vous pas ? Je mettrai un chemin dans le désert, Et des fleuves dans la solitude."

- Esaïe 43 : 18-19


Presque chaque été, je passais des vacances dans la propriété familiale au bord d’un lac du Maine. J’aime nager, mais la température du lac ne s’élève jamais pour atteindre la température environnante. En tant qu’enfant, cela ne me dérangeait pas ; Je pouvais y barboter sans souci ni même sentir la fraîcheur de l’eau. Maintenant, je me trouve plus prudente, marchant lentement un pas à la fois. Je sais déjà que l’eau sera fraîche, mais je sais aussi que ça va me faire du bien une fois que je serai dans l’eau. Avec seulement un pied dans l’eau, j’ai du mal à me concentrer sur les avantages de la nage.

Pensée du jour

Aujourd’hui, je vais m’approprier les changements que Dieu place devant moi.

En réfléchissant à ce scénario, Dieu m’a montré que je m’éloignais du changement de la même manière, quand Dieu me conduit hors de ma zone de confort. Une fois, j’ai commencé une entreprise à domicile afin de pouvoir rester à la maison avec mes enfants. Une autre fois, j’ai pris des cours en ligne même si je n’étais pas allé à l’école depuis de nombreuses années. Dans les deux cas, j’avais le but en tête mais j’hésitais à m’engager pleinement - tout comme je l’avais fait en entrant dans le lac froid.

Pour expérimenter la vie abondante que Dieu veut pour moi (Jean 10:10), je ne peux pas toujours rester dans ma zone de confort. Plutôt que de faire face au changement par la peur, je veux aller de l’avant avec persévérance, désireux de suivre les prochaines étapes de Dieu pour ma vie.

(Mme) Naomi Fata (New York)

Prière : Seigneur, aide-nous à te suivre même quand nous nous sentons mal à l’aise ou craintifs. Nous voulons te faire confiance avec nos vies. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : LES PARENTS CASANIERS