180420 - L’appel d’un enfant de deux ans

Vendredi 20 avril 2018

LIRE : Marc 9: 35-37

Jésus a dit : « Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point ».
- Marc 10:15


Je prends plaisir à m’occuper de ma petite fille, Molly. Mais récemment, elle avait de la fièvre et ne se sentait pas bien. Un malade de deux ans, mécontent, peut être un défi. Pourtant, Molly m’a appris une leçon sur l’amour de Dieu. Quand Molly se sent triste ou stressée et qu’elle a besoin de réconfort, elle ne pleure pas et ne demande pas à être serrée dans les bras. Elle me regarde et me dit : « J’ai besoin de te serrer dans mes bras », comme si j’étais celui qui avait besoin de réconfort ! Comment quelqu’un pourrait-il résister à un appel comme celui-là ?

Pensée du jour

La peur et la tristesse ne peuvent pas vaincre quand je suis dans les bras de Dieu.

Notre relation avec Jésus peut être ainsi. Trop souvent, la seule fois où nous demandons les bras réconfortants de Jésus, c’est quand nous sommes en difficulté. Ce que nous ne réalisons pas, c’est que, comme Molly, il nous dit toujours : « J’ai besoin de te serrer dans mes bras ».

Jésus veut nous serrer dans ses bras, même quand nous ne le comprenons pas ou pensons que nous avons besoin de lui. Il veut être notre refuge et notre force - et pas seulement dans les moments difficiles. Comment pouvons-nous résister à un appel comme celui-là ? Nous sommes tous enfants de Dieu.

Et comme Molly, nous avons besoin de dire à notre Père céleste : « J’ai besoin de te serrer dans mes bras ». Dans Marc 10:16, nous sommes assurés de la réponse de Dieu : « Jésus a pris les enfants dans ses bras, et les bénit ».

(M.) Miles Q. Turner (Illinois)

Prière : Seigneur Jésus, nous voulons sentir la sécurité de ton étreinte. Nous avons besoin de tes bras d’amour autour de nous aujourd’hui et tous les jours. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : LES GRANDS-PARENTS ET PETITS-ENFANTS.