220925

Dimanche 25 septembre 2022

Toujours dans les délais

LECTURE DU JOUR

Esaïe 55:8-13 NFC

Ne te fie pas à ta propre intelligence, mais place toute ta confiance dans le Seigneur.

Proverbes 3 : 5 NFC


En septembre 2017, mon contrat de travail a pris fin brusquement. J’étais dévasté et je me sentais désespéré. Comment trouverai-je un nouvel emploi alors que beaucoup d'entreprises mettaient fin à leurs activités pour le reste de l’année ? Comment ma famille allait-elle survivre ? Qui viendrait à notre secours ? Je n’avais aucune solution de rechange et je pensais qu’il me serait impossible de trouver un emploi en cette fin d'année.


PENSÉE DU JOUR

Aujourd’hui, je vais rendre grâce pour la providence de Dieu.

Alors que je réfléchissais à ce que j’allais faire, je crois que Dieu m’a donné l’idée de rendre visite à la famille de ma belle-soeur. Après avoir passé quelques jours avec eux, j’ai été poussé à visiter une école locale que j’avais repérée. Avec mon CV à la main, je suis allé voir le directeur.


J’ai eu la surprise de ma vie lorsque le directeur m’a dit qu’une professeure en économie était sur le point de partir en congé de maternité ; ils avaient donc besoin d’un professeur intérimaire. J’étais tellement soulagé ! Était-ce un hasard si j’avais voyagé pour rendre visite à ma belle-sœur et que je m’étais rendu dans cette école ? Je ne le pense pas. Alors même que je ne voyais pas d’issue, Dieu ne m’a jamais quitté. Il avait pris des dispositions bien à l’avance pour moi.

M. Say Amen (Gauteng, Afrique du Sud)

PRIÈRE DU JOUR

Dieu de toute sagesse, enseigne-nous à ne pas nous inquiéter lorsque nos plans s’effondrent. Rappelle-nous de toujours compter sur ta sagesse. Amen.


SUJET DE PRIÈRE

Les enseignants.

_______

BONUS - Que mes regards

Version originale : « Be thou my vision»

JEM1118. Mary Elisabeth Byrne interprété par Sebastian Demrey & Jimmy Lahaie

https://youtu.be/w8xgZa1sZPo


Strophe 1

1. Sauveur, ô Maître, dirige mes pas. Que mes regards ne s’attachent qu’à toi. Que rien ne vienne troubler mon esprit, C’est ma prière le jour et la nuit.

Strophe 2

2. Sainte sagesse, parole de Dieu, Fais que mon cœur s’abandonne à tes vœux. Qu’ils me conduisent au plus près de mon Père, Puisqu’être fils de Dieu m’est si cher.

Strophe 3

3. Que rien sur terre, que nul ici-bas N’offre à mon âme autre chose que toi. Tu es le seul à pouvoir me combler, Mon héritage, ma joie et ma paix.

Strophe 4

4. Clarté divine, victoire infinie, Que ce soit toi qui soutiennes ma vie. Sur ta lumière, attendant ton retour, Je veux garder mes yeux chaque jour.

 

Texte de Thierry Ostrini et Christian Frappier
JEM1118. Que mes regards
© Mary Elisabeth Byrne
© 2013 Thierry Ostrini / Christian Frappier

Issu du recueil « J'aime l'Eternel vol. 4 » —