220814

Dimanche 14 août 2022

Le couvre-lit*

LECTURE DU JOUR

Esaïe 55 : 8 - 13 (NFC)

« En effet, dit le Seigneur, ce que je pense n’a rien de commun avec ce que vous pensez, et vos façons d’agir n’ont rien de commun avec les miennes. Il y a autant de distance entre ma façon d’agir et la vôtre, entre ce que je pense et ce que vous pensez, qu’entre les cieux et la terre. »

- Esaïe 55 : 8 - 9

Quand j’étais jeune, ma mère m’a appris à tricoter et à faire du point de croix. Ces compétences m’ont procuré de nombreuses heures de plaisir au fil des ans. J’ai maintenant plus de soixante-dix ans et un de mes amis m’a récemment appris à faire du crochet. J’ai commencé par faire de simples maniques. Ensuite, je me suis mis à crocheter un couvre-lit, entre autres choses !


PENSÉE DU JOUR

Les voies de Dieu sont toujours les meilleures.

Mon ami m’a aussi montré un motif complexe utilisé depuis des générations. Quand j’ai commencé, cela ressemblait à un groupe aléatoire de nœuds et de torsions. Chaque pièce que j’ai crochetée semblait dépareillée et pas très jolie, mais quand j’ai monté les pièces ensemble, j’ai vu un superbe motif que je ne pouvais pas voir au départ.


Cela me rappelle les moments de ma vie où j’ai dû relever des défis. Lorsque je suis en plein dedans, il m’est impossible de déterminer le dessein de Dieu dans ma situation et je me demande pourquoi cela m’arrive. Avec le temps, Dieu élargit toujours mes vues. Comme l’apôtre Paul l’a écrit dans 1 Corinthiens 13 : 12, "À présent, nous ne voyons qu’une image confuse, pareille à celle d’un vieux miroir ; mais alors, nous verrons face à face. À présent, je ne connais que de façon incomplète ; mais alors, je connaîtrai Dieu complètement, comme lui-même me connaît."

M. Oystein Brinch (Oslo, Norvège)

PRIÈRE DU JOUR

Mon Dieu bien-aimé, merci de ce que tes pensées sont plus élevées que les nôtres et de prendre soin de nous dans ton amour éternel. Amen.


SUJET DE PRIÈRE

Faire confiance aux voies de Dieu.


* Dans les pays nordiques, descendants des Vickings, hommes  et femmes tricotent indifféremment. C’est même le privilège des hommes en Islande.

_______

BONUS 

Thierry Ostrini - Une pierre après l’autre, un texte de Graham Kendrick

https://youtu.be/C4-qmQVebUc


L’amour de l’autre et autrement 

que dans ce monde indifférent 

n’être en Dieu qu’un ami. 

Et trouver la force en cet accord 

d’être avec Lui en un seul corps 

tous ensemble et unis. 

Dans le seul nom qui vibre en nous 

à l’unisson de son amour 

Une pierre après l’autre, 

La sienne et les nôtres. 

Un temple à sa gloire. 

D’un Père et d’un Fils, 

un seul édifice 

en nous par sa gloire. 

De cet amour en sacrifice, 

la joie d’offrir en sa justice 

notre cœur éperdu. 

Et de ce partage unique et sain, 

notre espérance au quotidien 

vivre aux pieds de Jésus. 

Dans le seul nom qui vibre en nous 

à l’unisson de son amour. 

Ce que je t’offre est aujourd’hui 

Le don que j’offre en Jésus-Christ 

Tout mon amour et ma foi 

S’appartenir et n’être qu’un, 

n’appartenir qu’à ce dessein 

d’une sainte maison 


© 2011 Graham Kendrick