220704

4 JUILLET 2022

Où que nous allions

LECTURE DU JOUR

Josué 1, 1-9

Le Seigneur est ma lumière, c’est lui qui me sauve,

Je n’ai rien à craindre de personne.

Le Seigneur est le protecteur de ma vie,

Je n’ai rien à redouter !

- Psaume 27, 1 (NFC)


Notre église avait décidé de se lancer dans un nouveau programme d’enseignement de l’anglais comme seconde langue. Mon travail consistait à interviewer des étudiants potentiels. Après m’être renseignée d’où ils venaient, je leur demandais ce qui leur manquait de leur pays d’origine. Je n’oublierai jamais mon entretien avec une jeune femme originaire de Bolivie. Alors que ses yeux se remplissaient de larmes, elle a dit non sans hésitation que sa mère, son père et sa famille lui manquaient. Puis elle a dit avec nostalgie : "Les montagnes me manquent". À ce moment-là, j’ai pris conscience de ce que cette femme avait abandonné en quittant son pays natal.


PENSÉE DU JOUR

Je laisserai Dieu être mon guide, aujourd’hui et tous les jours.

Dans notre texte du jour, nous lisons que, lorsque Moïse est mort, Dieu a dit à Josué que c’était maintenant lui qui conduirait dorénavant les Israélites vers la Terre promise. Pour certains d’entre eux, ils allaient quitter le seul foyer qu’ils aient jamais connu. Dieu a dit à Josué : "Sois fort et courageux. N’aie pas peur, ne te décourage pas, car l’Éternel, ton Dieu, sera avec toi partout où tu iras."


Que nous déménagions vers un nouveau lieu, un nouveau travail, une nouvelle école, ou que nous réorganisions notre vie pour recommencer sur une base plus spirituelle, nous avons nous aussi l’assurance que Dieu est avec nous et savoir cela nous donne le courage d’aller de l’avant.


Martha Knobel Maxham (Maryland, USA)

PRIÈRE DU JOUR

Seigneur bien-aimé, merci d’être toujours avec nous. Aide-nous à rejeter nos soucis sur Toi, surtout en période de changement et de transition. Amen.


SUJET DE PRIÈRE

Les migrants.

______

BONUS

L’Eternel seul est ma lumière

Chant Choral A Cappella avec les Paroles et des Photos de Paysages.

https://youtu.be/arF6bvqevt4


L’Éternel seul est ma lumière, 

Ma délivrance et mon appui. 

Qu’aurais-je à craindre sur la terre 

Puisque ma force est toute en Lui, 

Est toute en Lui ? 

Pour m’assaillir, quand une armée 

À l’entour de moi camperait, 

Mon âme, sans être alarmée, 

En l’Éternel s’assurerait, 

S'assurerait. 

Son bras puissant, à ma requête, 

Un prompt secours me prêtera, 

Et, dans le fort de la tempête, 

Sur un rocher m’élèvera, 

M'élèvera. 

Réponds-moi donc, j’attends ta grâce : 

Seigneur, exauce ton enfant ! 

Tu me dis de chercher ta face, 

Et je la cherche, ô Dieu vivant, 

Ô Dieu vivant ! 

Oui, de mon père ou de ma mère 

Quand l’amour m’abandonnerait, 

De l’Éternel, en ma misère, 

La pitié me recueillerait, 

Recueillerait. 

Mes yeux verront la délivrance 

Que mon Sauveur m’accordera. 

Aussi mon cœur, plein d’assurance, 

En l’attendant s’affermira, 

S'affermira. 


© 1824 C. Malan Joseph Haydn — 

En version instrumentale, deux versions différentes (Arc en Ciel 152)