220104

Mardi 4 janvier 2022

S’accrocher à Dieu

Lire Job 1:13-22

En tout cela, Job ne commit aucune faute ; il ne dit rien d’inconvenant à Dieu.

- Job 1:22


Cette année, j’ai beaucoup souffert d’anxiété et de dépression. Je ne savais pas à quel point les maladies mentales pouvaient être débilitantes. Mon cerveau et mon corps semblaient ne plus fonctionner. J’avais cessé de prier régulièrement le matin et j’avais le sentiment que Dieu était absent et j’en souffrais.

Pensée du jour

Parce que Dieu m’aime, je peux tenir bon.

Vivre, c’est en partie traverser de telles épreuves. Nous ne les voulons pas, mais elles nous frappent aux moments les plus inattendus. Il peut être facile de réagir comme les amis de Job et de les expliquer ou même de les justifier.

Comme Job, nous nous débattons avec ces expériences et nous nous demandons pourquoi cela nous arrive. J’en suis arrivé à la conclusion qu’elles sont là un point c’est tout. Elles ne sont pas la vengeance de Dieu, ni une punition pour nos péchés, ni des attaques aléatoires d’un univers dénué de sens. Ce sont des nuits sombres qui apparaissent aux beaux jours. Et d’une manière ou d’une autre, nous découvrons que Dieu était toujours là au milieu.

Lorsque nous rencontrons des difficultés, nous pouvons nous souvenir de Job qui a découvert que, quoi qu’il arrive, Dieu était là. Dieu est au-delà de tous les temps, il est le Créateur et le soutien aimant de toute vie. Ainsi, lorsque nous faisons l’expérience des ténèbres de la maladie - mentale ou autre - nous pouvons nous appuyer sur deux vérités : les défis sont là, et Dieu aussi. Cette connaissance peut nous donner de l’espoir et nous aider à tenir bon.

M. Ted Witham (Australie occidentale, Australie)

Prière : Dieu d’amour, serre-nous dans tes bras lorsque nous luttons pour nous accrocher à toi et à une vie joyeuse. Amen.

Sujet de Prière : ceux qui souffrent de maladie mentale.