210925

Samedi 25 septembre 2021

C’est en forgeant qu’on devient forgeron...

LIRE Philippiens 4 : 4 - 9

Enfin, frères et sœurs, portez votre attention sur tout ce qui est honorable et digne de louange : sur tout ce qui est vrai et mérite d’être respecté, tout ce qui est juste et pur, tout ce qu’on peut apprécier et estimer.

- Philippiens 4 : 8 (NFC)


Un ami s’est dit surpris quand j’ai joué une valse de Chopin après avoir négligé le piano pendant des décennies. J’ai expliqué que c’était la mémoire musculaire - la raison pour laquelle nous pouvons tous nous rappeler rapidement certaines capacités acquises grâce à des mouvements répétés.

Pensée du jour

Aujourd’hui, je vais m’entraîner à me concentrer sur ce qui plaît à Dieu.

"C’est en forgeant qu’on devient forgeron", voilà ce que ma mère avait l’habitude de me dire lorsqu’elle s’assurait que je faisais ma demi-heure quotidienne d’exercices au piano - ou chaque fois que j’avais du mal à apprendre une nouvelle compétence. Bien sûr, elle avait raison. Les actions répétitives s’incrustent dans notre mémoire jusqu’à devenir automatiques. Cela explique pourquoi nous pouvons nous souvenir encore des tables de multiplication ou de la façon de faire du vélo, même des années plus tard.

Mais il existe aussi un type de pratique qui rend imparfait : les pensées négatives répétées. Se plaindre, critiquer, ressasser des pensées anxieuses ou amères, tout cela finit par s’ancrer dans notre esprit. Dieu m’a parlé au sujet de certains schémas de penser négatifs qui ne lui sont pas agréables. En « mettant un terme à ce genre de pensées » - en rejetant de telles pensées dès qu’elles se présentent - et en demandant à Dieu de me transformer par le renouvellement de mon esprit (voir Romains 12 : 2), j’apprends à surmonter cette mauvaise habitude par une autre qui me rapproche de Dieu.

Mme Marianne Jones (Ontario, Canada)

PRIÈRE : Dieu bien-aimé, merci pour ta patience à notre égard. Aide-nous à nous débarrasser de nos pensées négatives et à nous concentrer plutôt sur toi. Amen.

SUJET DE PRIÈRE : ceux qui se détruisent à petit feu par des pensées négatives.